Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Silovyé machiny modernise la centrale électrique turkmène de Mary

    Economie
    URL courte
    0 301
    SAINT-PETERSBOURG, 29 décembre-RIA Novosti. La société Silovyé machiny de Saint-Pétersbourg et le ministère de l'Energie et de l'Industrie de la Turkménie ont signé un contrat portant sur la modernisation de l'une des huit turbines de la centrale électrique turkmène de Mary. Le prix du contrat est fixé à 13,3 millions de dollars, annoncé le service de presse de l'entreprise russe.

    Les équipements de la centrale de Mary avaient été fabriqués et livrés par l'Usine métallique de Leningrad, une filiale de Silovyé machiny, au début des années 1970. A l'heure actuelle, leur ressource de vie est pratiquement nulle.

    Aux termes du contrat l'entreprise russe effectuera des travaux de modernisation sur les cylindres de haute, moyenne et basse pression d'une turbine de 200 MW et en examinera les équipements pour constater la possibilité technique de prolonger leur durée de service.

    D'autre part, le contrat prévoit la livraison de pièces nécessaires aux travaux de maintenance réglementaires. Le problème du remplacement des systèmes d'excitation existant par du matériel analogue de la filiale Electrosyla est actuellement à l'étude.

    Les spécialistes russes se sont déjà mis à l'œuvre et comptent achever les travaux en octobre 2005. La puissance de la turbine sera alors portée à 223 MW et permettra de subvenir sûrement aux besoins intérieurs de ce pays d'Asie centrale en énergie électrique et d'en exporter.

    Le projet s'inscrit dans le cadre de l'Accord de coopération économique, scientifique, technique et culturelle signé entre les gouvernements de la Turkménie et de Saint-Pétersbourg en février 2004 au cours de la visite en Turkménie d'une délégation russe. Aux termes du document les travaux seront financés avec des fonds propres du ministère turkmène de l'Energie et de l'Industrie.

    L'usine électrique de Mary est la centrale thermique la plus puissante de la Turkménie. Elle se trouve au sud-est du pays et est alimentée en gaz venant du gisement de Chatlyk. Elle a une puissance installée de 1250 MW et entre pour 80% dans la production d'électricité de la Turkménie.

    Lire aussi:

    La population turkmène décimée depuis la prise de Mossoul par Daech
    En Crimée, la réduction des activités de Siemens en Russie qualifiée de «chantage»
    Scandale des turbines Siemens: Berlin prône l’élargissement des sanctions antirusses
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik