Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Youganskneftegaz ne fera pas partie du géant Gazpromneft en gestation

    Economie
    URL courte
    0 0 10
    MOSCOU, 30 décembre - RIA Novosti. Lors de la fusion de Gazprom et de Rosneft, Youganskneftegaz, l'ex-filiale de Youkos, ne fera pas partie des actifs cédés à Gazprom, a déclaré le président du conseil des directeurs de Gazprom, Dmitri Medvedev.

    Le regroupement de Gazprom et de Rosneft (la nouvelle compagnie a d'ores et déjà été baptisée Gazpromneft) aura lieu dans les délais annoncés, c'est-à-dire en janvier de l'année prochaine, a dit D.Medvedev.

    Par ailleurs, la compagnie Yougansnkneftegaz, acquise par Rosneft, ne sera pas incluse dans les actifs cédés à Gazprom, a précisé Dmitri Medvedev.

    Il avait été annoncé en septembre que Rosneft deviendrait une filiale de Gazprom. Dans le cadre de la fusion des deux compagnies, il sera procédé à un échange d'actions de Gazprom contre des actions de Rosneft. Toutes les actions de Rosneft qui seront échangées contre les actions de Gazprom se trouvant au bilan des filiales (10,7%) resteront la propriété du consortium gazier. Après l'échange, la participation de l'Etat à Gazprom sera de 50% plus une action.

    Yougansknefetegaz - principale unité de production de Youkos - a été vendue au titre de la dette fiscale du groupe lors de la vente aux enchères du 19 décembre à la compagnie Baïkalfinansgroup pour la somme de 9,1 milliards de dollars. Le 23 décembre, Rosneft annonçait qu'elle venait d'acquérir Baïkalfinansgroup.

    Le ministre russe du Développement économique et du Commerce, Guerman Gref, a annoncé mercredi que les schémas et les délais de la fusion entre Gazprom et Rosneft seraient définis après l'éclaircissement des circonstances de l'acquisition de Youganskneftegaz par Rosneft.

    Lire aussi:

    Gerhard Schröder pourrait présider le conseil d'administration de Rosneft
    Schröder chez Rosneft: Merkel en colère
    Schröder: «Dans l’avenir, aucun Président russe ne renoncera à la Crimée»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik