Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La Turkménie propose un nouveau prix pour le gaz livré en Russie et en Ukraine

    Economie
    URL courte
    0 0 01
    ACHKHABAD, 30 décembre - RIA-Novosti. De notre correspondant Viktor Panov. Une délégation turkmène a pris l'avion pour Moscou où elle débattra des livraisons du gaz naturel en Russie en 2005, a appris RIA-Novosti auprès du ministère des Affaires étrangères de la Turkménie jeudi.

    "Une délégation russe avec à sa tête le président de Gazprom Alexeï Miller arrivera dans les premiers jours de janvier en Turkménie pour signer un contrat sur les livraisons de gaz en 2005", a encore souligné le MAE turkmène.

    Achkhabad annonce d'autre part que les livraisons de gaz en Russie par le réseau de transport Asie centrale - Centre seront arrêtées du 31 décembre 2004 au 7 janvier 2005 en raison des travaux de rétablissement et de réparation à mener sur les gazoducs du réseau.

    Début décembre, la Turkménie proposait un nouveau prix pour le gaz turkmène livré en Russie et en Ukraine, qui, en 2005, sera de 60 dollars le prix du mètre cube, en augmentation de 16 dollars par rapport au tarif de 2004.

    De l'avis des autorités turkmènes, "le prix actuel pour le gaz livré par la Turkménie est largement en dessous de la moyenne mondiale et lequel, durant ces dernières années, à tendance à croître de manière ininterrompue". D'autre part, Achkhabad n'est pas content par "les prix des tubes et d'autres produits en métal, des agents chimiques et des équipements livrés en clearing" pour le gaz turkmène, qui "ont augmenté de 5 à 10 fois".

    Le 31 décembre, le Turkménistan suspendra ses livraisons de gaz en direction d'Ukraine également, a annoncé le service de presse de son MAE à RIA-Novosti jeudi.

    "Etant donné que les experts des deux pays ne se sont pas encore entendus sur le prix du gaz à livrer, la partie turkmène se trouve dans l'obligation de suspendre les livraisons de gaz naturel en Ukraine avant la conclusion du contrat pour 2005", a annoncé le ministère dans un communiqué.

    D'autre part, le MAE turkmène confirme la volonté d'Achkhabad de poursuivre les négociations à ce sujet.

    "Pourtant, ces vingt derniers jours, la partie ukrainienne refuse de les mener", lit-on dans le communiqué ministériel.

    La décision de la Turkménie, ont précisé les diplomates, n'a aucun sens politique.

    La Turkménie livre en Ukraine 35 milliards de mètres cubes par an.

    Lire aussi:

    La population turkmène décimée depuis la prise de Mossoul par Daech
    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Nord Stream 2 ferait gagner aux Européens huit milliards d’euros
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik