Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La Turkménie ne livre plus de gaz à la Russie et à l'Ukraine

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    ACHKHABAD/MOSCOU, 1-er janvier - RIA Novosti. La Turkménie a cessé d'approvisionner en gaz naturel la Russie et l'Ukraine à 00h00 samedi en raison de travaux de réparation entrepris par la partie turkmène.

    Selon le ministère turkmène des Affaires étrangères, une délégation russe se rendra incessamment à Achakhabad pour négocier le nouveau prix des livraisons de gaz.

    Vendredi à l'issue des pourparlers avec une délégation turkmène le vice-président du directoire de Gazprom, Alexandre Riazanov, avait déclaré que Gazprom remplirait ses obligations concernant les fournitures de gaz naturel en Russie et à l'étranger, mais qu'il ne serait pas en mesure de compenser les engagements de la Turkménie vis-à-vis de l'Ukraine.

    Les quantités de gaz que Gazprom doit livrer en vertu de ses contrats, y compris à titre de paiement du transit via l'Ukraine, le seront, a assuré Anexandre Riazanov.

    Au demeurant, dans le contexte de la cessation totale des livraisons de gaz turkmène par le gazoduc Asie centrale-Centre et d'un bilan gazier russe difficile, Gazprom ne pourra pas compenser les fournitures de gaz dans le cadre du contrat turkméno-ukrainien, a dit le vice-président du directoire du géant pétrolier russe.

    Selon Alexandre Riazanov, l'examen du mécanisme de formation des prix du gaz fourni à Gazprom par la Turkménie pour après 2006 sera poursuivi. Le contrat pour 2005-2006, dans lequel le prix est fixé, reste en vigueur, a ajouté Alexandre Riazanov.

    Il y a quelque temps le directeur général de Gazeksport et membre du directoire de Gazprom, Alexandre Medvedev, avait déclaré lui aussi que "la cessation des livraisons de gaz naturel turkmène à la Russie par la conduite Asie centrale-Centre consécutivement à des travaux de réparation n'aurait aucune influence sur la réalisation des engagements de Gazprom vis-à-vis des consommateurs en Russie et à l'étranger. Cela se rapporte aussi aux fournitures de Gazprom vers l'Ukraine mais à condition que la partie ukrainienne remplisse pleinement les siens pour ce qui est du transit, avait tenu à préciser Alexandre Medvedev.

    Lire aussi:

    La population turkmène décimée depuis la prise de Mossoul par Daech
    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Le russe Gazprom exporte une quantité de gaz record grâce à une «Bête de l’Est»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik