Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La Turkménie ne livre plus de gaz à la Russie et à l'Ukraine

    Economie
    URL courte
    0 2 0 0
    ACHKHABAD/MOSCOU, 1-er janvier - RIA Novosti. La Turkménie a cessé d'approvisionner en gaz naturel la Russie et l'Ukraine à 00h00 samedi en raison de travaux de réparation entrepris par la partie turkmène.

    Selon le ministère turkmène des Affaires étrangères, une délégation russe se rendra incessamment à Achakhabad pour négocier le nouveau prix des livraisons de gaz.

    Vendredi à l'issue des pourparlers avec une délégation turkmène le vice-président du directoire de Gazprom, Alexandre Riazanov, avait déclaré que Gazprom remplirait ses obligations concernant les fournitures de gaz naturel en Russie et à l'étranger, mais qu'il ne serait pas en mesure de compenser les engagements de la Turkménie vis-à-vis de l'Ukraine.

    Les quantités de gaz que Gazprom doit livrer en vertu de ses contrats, y compris à titre de paiement du transit via l'Ukraine, le seront, a assuré Anexandre Riazanov.

    Au demeurant, dans le contexte de la cessation totale des livraisons de gaz turkmène par le gazoduc Asie centrale-Centre et d'un bilan gazier russe difficile, Gazprom ne pourra pas compenser les fournitures de gaz dans le cadre du contrat turkméno-ukrainien, a dit le vice-président du directoire du géant pétrolier russe.

    Selon Alexandre Riazanov, l'examen du mécanisme de formation des prix du gaz fourni à Gazprom par la Turkménie pour après 2006 sera poursuivi. Le contrat pour 2005-2006, dans lequel le prix est fixé, reste en vigueur, a ajouté Alexandre Riazanov.

    Il y a quelque temps le directeur général de Gazeksport et membre du directoire de Gazprom, Alexandre Medvedev, avait déclaré lui aussi que "la cessation des livraisons de gaz naturel turkmène à la Russie par la conduite Asie centrale-Centre consécutivement à des travaux de réparation n'aurait aucune influence sur la réalisation des engagements de Gazprom vis-à-vis des consommateurs en Russie et à l'étranger. Cela se rapporte aussi aux fournitures de Gazprom vers l'Ukraine mais à condition que la partie ukrainienne remplisse pleinement les siens pour ce qui est du transit, avait tenu à préciser Alexandre Medvedev.

    Lire aussi:

    La population turkmène décimée depuis la prise de Mossoul par Daech
    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Du gaz russe transitant par l’Ukraine redirigé vers l’Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik