Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La Russie est invitée à aider au développement de l'industrie du gaz de l'Indonésie

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    DJAKARTA, 17 janvier. /De notre correspondant Mikhaïl Tsyganov/. Le président-directeur de la Compagnie gazière publique indonésienne, Mampe Simanjuntak, a appelé la Russie à prendre part au développement de l'industrie du gaz de son pays.

    "Le moment est on ne peut plus propice à la mise en place de la coopération la plus large, allant de la formation de cadres à l'investissement et à la coproduction", a-t-il souligné ce lundi dans une interview exclusive accordée à RIA Novosti à l'occasion de l'ouverture, dans la capitale indonésienne, d'une rencontre de deux jours sur les problèmes de l'infrastructure.

    540 représentants de 19 pays du monde, dont l'Australie, le Canada, les Etats-Unis, la Corée du Sud et le Japon, se sont réunis à cette occasion à Djakarta. La Russie y prend part à titre d'observateur, représentée par sa mission commerciale.

    D'après le chef de la société indonésienne, cette dernière souhaite former en Russie ses managers et ses spécialistes de l'échelon moyen. "Nous voudrions profiter de l'immense expérience du groupe russe Gazprom", a dit Pampe Simanjuntak.

    Les deux parties pourraient coopérer également dans d'autres secteurs tels que la production, le transport et la distribution de gaz, a-t-il estimé.

    La livraison d'équipement et de tubes pour la production et le transport de gaz aurait une grande importance pour les "pays des trois milles îles". Ils coûteraient à l'Indonésie moins cher que ceux d'un autre pays, la qualité étant également bonne, de l'avis du président de la compagnie indonésienne.

    "Je pense qu'aujourd'hui où des investisseurs étrangers se voient proposer de réaliser toute une série de projets de gazoducs en Indonésie, le moment est venu de s'adresser directement aux investisseurs russes", a-t-il estimé.

    "Le projet de canalisation reliant Sumatra et Java est évalué à lui seul à 1,7 milliard de dollars", a souligné l'interlocuteur de RIA Novosti.

    Les investissements russes intéressent tout particulièrement l'Indonésie en raison de la riche expérience acquise par la Russie dans le domaine de l'extraction et du transport de gaz, a affirmé le président-directeur qui a évoqué la possibilité de faire participer à ses projets les sociétés russes capables de réaliser le cycle complet des travaux.

    Dans le cadre de la rencontre qui s'est ouverte ce lundi à Djakarta les représentants de sociétés publiques et d'entreprises privées examinent les perspectives d'investissements dans le secteur énergétique, le transport, les télécommunications et le système d'alimentation en eau du plus grand archipel du monde.

    Selon le ministre coordinateur des problèmes économiques de l'Indonésie, Aburizalah Bakri, le coût total des 91 projets présentés au forum s'élève à 22, 2 milliards de dollars. Ce n'est qu'une première partie du paquet de projets dont le prix se monte à 79,7 milliards de dollars. La deuxième partie sera publiée en novembre par le gouvernement de l'Indonésie, pays le plus touché par le tsunami du 26 décembre.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik