Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La disparité des prix donne la migraine à l'agriculture

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 16 février - RIA Novosti. Le ministre russe de l'Agriculture, Alexeï Gordeev, a déclaré que la disparité des prix des produits agricoles et industriels était un problème majeur de l'agroalimentaire.

    En 2004, les prix des produits agricoles ont augmenté de 17,5 pour cent alors que ceux des articles industriels consommés par l'agriculture ont connu une hausse de plus de 28 pour cent, a dit le ministre qui est intervenu à la Douma (chambre basse du parlement russe) dans le cadre de l'heure parlementaire.

    Selon Alexeï Gordeev, le préjudice causé à l'agriculture par cette disparité des prix est évalué à 26 milliards de roubles (le dollar s'échange contre 28,02 roubles). C'est là un problème clé, a déclaré le ministre.

    Celui-ci a également indiqué que le niveau des salaires dans l'agriculture restait extrêmement bas. Le ministre a aussi déclaré que les investissements dans la branche étaient insuffisants. En 2004, ils n'ont constitué que 3 pour cent de la totalité des injections financières dans l'économie du pays, a fait remarquer Alexeï Gordeev.

    Le ministre a cité en qualité d'exemple positif la hausse de la production et des ventes de viande de volaille en Russie en 2004 (plus de 15 pour cent), en ajoutant que cette tendance positive s'observait depuis deux ans.

    Au chapitre des facteurs "préoccupants", le ministre a évoqué la réduction de 6,7 pour cent du troupeau de gros bétail à cornes, ce qui a entraîné une chute de 4 pour cent de la production laitière.

    Le ministre de l'agriculture a rappelé que l'année dernière le nombre d'exploitations non rentables avait été ramené à 33 pour cent alors qu'en 2003 cet indice était de 50 pour cent. Les bénéfices réalisés par les exploitations se sont montés à 55 milliards de roubles contre 10 milliards en 2003.

    Alexeï Gordeev s'est prononcé pour un renforcement sensible du rôle de l'Etat dans le secteur de la production et de la distribution de l'alcool.

    De l'avis du ministre, dans ce secteur il faut foncièrement modifier la politique de l'Etat. Actuellement le seul droit du gouvernement est celui de fixer les quotas d'achat d'alcool. Aussi nous est-il impossible de savoir quelle destination il prend. D'où la présence d'une production falsifiée dans les magasins.

    Pour Alexeï Gordeev, il serait prématuré de parler de l'introduction du monopole de l'Etat sur le tabac. Ne mettons pas la société et les producteurs en effervescence, a dit le ministre interrogé sur l'éventualité de l'introduction du monopole de l'Etat sur la production du tabac.

    Lire aussi:

    Que font des véhicules militaires russes à la frontière nord-coréenne?
    La région militaire d'Extrême-Orient dément renforcer la frontière avec la Corée du Nord
    La presse allemande s’étonne de la croissance effrontée de l’économie russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik