Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La criminalité économique cause un préjudice de presque 10 milliards de dollars US à l'État russe

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 16 février - RIA Novosti. En 2004, plus de 400 000 crimes économiques ont été dépistés en Russie dont le préjudice total s'est chiffré à 275 milliards de roubles (1 USD = 28,02 RUB), a déclaré le ministre Rachid Nourgaliev, lors d'une conférence mercredi au ministère russe de l'Intérieur.

    Le dépistage de crimes dans les finances, les activités économiques extérieures et sur le marché de la consommation s'est fortement intensifié l'an dernier, a-t-il fait remarquer.

    Une enquête judiciaire a ainsi été intentée vis-à-vis des responsables d'une grande banque moscovite qui auraient transformé en argent liquide plus de 87 milliards de roubles via des sociétés écrans.

    Le ministère a également concentré ses efforts sur la lutte contre la criminalité dans l'exploitation du sous-sol, a annoncé Rachid Nourgaliev.

    "Une enquête a permis de mettre en cause le directeur général d'un grand consortium énergétique de Bachkirie (Volga) qui aurait dépassé la quantité déclarée du pétrole extrait portant à l'État un préjudice de 11,8 milliards de roubles", a-t-il dit.

    En 2004, plus de 12 000 crimes économiques commis en réunion ont été élucidés, a poursuivi le ministre.

    On compte en Russie 116 gangs dont chacun regroupe des dizaines de groupuscules organisés. "71 associations se spécialisent exclusivement dans les crimes économiques et contrôlent les secteurs économiques les plus rentables", a-t-il dit.

    "La transformation des agents économiques en sociétés anonymes demeure un domaine hautement criminalisé. Beaucoup d'entreprises industrielles uniques et d'autres sites de production continuent d'être privatisés moyennant des sommes ridicules", a regretté Rouslan Nourgaliev.

    Le ministre a fait ressortir l'insuffisance des mesures prises en vue de rembourser le préjudice causé par les crimes économiques.

    Lire aussi:

    Les sanctions antirusses et le commerce international
    Berlin reconnu comme la ville allemande la plus dangereuse en 2016
    Le ministre russe de l’Économie vante la croissance du PIB de son pays devant le Medef
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik