Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La participation de la Hongrie à l'UE n'empêche pas Budapest de coopérer avec Moscou

    Economie
    URL courte
    0 01
    MOSCOU, 16 février - RIA Novosti. Le fait que la Hongrie fait partie de l'Union européenne (UE) ne crée pas d'obstacles supplémentaires pour sa coopération avec la Russie, est l'avis du Premier ministre de la Fédération de Russie, Mikhaïl Fradkov.

    Qui plus est, a fait remarquer Mikhaïl Fradkov à l'issue de sa rencontre avec le Premier ministre hongrois, Ferenc Gyurcsany, on constate même aujourd'hui que de nouvelles possibilités apparaissent pour la participation des compagnies russes à des appels d'offres, lancés en Hongrie et associant des représentants des pays-membres de l'UE.

    "Je suis convaincu que notre coopération a de belles perspectives, et que l'actuel chiffre d'affaires du commerce entre nos deux pays qui se monte d'ores et déjà à plus de quatre milliards de dollars n'est pas du tout notre limite. Nous allons certes augmenter de 30% tous les ans", a noté le chef du gouvernement russe.

    Un accord intergouvernemental de coopération économique entre la Fédération de Russie et la Hongrie a été signé à l'issue de ces rencontres de Moscou.

    Les chefs de gouvernement des deux pays ont aussi discuté d'éventuelles voies à emprunter pour simplifier la procédure de délivrance des visas.

    "Nous avons convenu avec le Premier ministre de la Fédération de Russie, Mikhaïl Fradkov, de réfléchir sur une manière de simplifier la procédure de délivrance des visas entre nos deux pays", a indiqué Ferenc Gyurcsany, tout en insistant sur l'importance du règlement de ce problème précis pour le bon développement des relations bilatérales.

    Au cours de cette même rencontre, un protocole d'intention a aussi été signé en matière de coopération dans le domaine des nanotechnologies entre l'Agence fédérale pour les Sciences et les Innovations de la Fédération de Russie, d'une part, et la Direction nationale pour la Recherche et les Know-how de la Hongrie, de l'autre.

    Selon le Premier ministre hongrois, en vertu de ce dernier document, un nouveau centre de recherche sera mis en place en Hongrie.

    Pour ce qui des relations économiques entre la Fédération de Russie et la Hongrie, a fait remarquer Ferenc Gyurcsany, elles sont en train de connaître aujourd'hui un "essor inédit". Et d'ajouter que depuis 2002, les exportations de marchandises hongroises vers la Russie ont doublé de volume.

    Lire aussi:

    Membre indocile: pourquoi l’UE tenterait-elle d’écarter la Hongrie?
    Relations UE-Hongrie: «une stratégie de pourrissement»?
    La Pologne et la Hongrie ont-elles toujours leur place dans l’Union européenne?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik