Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Mikhaïl Fradkov a reçu les dirigeants des plus grandes sociétés d'investissement internationales

    Economie
    URL courte
    0 0 0

    MOSCOU, 28 juin - RIA Novosti. Le premier ministre russe Mikhaïl Fradkov a reçu les dirigeants des plus grandes sociétés d'investissement internationales mardi matin au siège du gouvernement.

    "Je suis heureux d'avoir la possibilité de rencontrer des investisseurs étrangers importants", a-t-il dit en ouvrant la rencontre avant de remercier l'assistance pour l'intérêt accordé aux réformes socio-économiques en cours en Russie.

    "Je pose en prémisse que vous connaissez bien les réalités de la Fédération de Russie et êtes concernés par les processus en cours dans notre pays. Je vous propose donc de ne pas vous limiter à des déclarations générales pour passer tout de suite à l'examen des problèmes qui vous intéressent effectivement de près", a dit le premier ministre.

    Une délégation des vingt plus grandes sociétés d'investissement internationales dont Alliance Capital, Barclays Global Investors, JP Morgan Investment Management, Deutsche Asset Management, Capital Research, Morgan Stanley, Fidelity Investments et d'autres, se trouve à Moscou sur l'invitation de Vnechtorgbak et de Deutsche Bank.

    Ces sociétés figurent parmi les organisations financières internationales les plus importantes et comptent parmi les plus grands investisseurs dans les titres d'émetteurs russes. Les actifs qu'elles gèrent ont une valeur qui va de 300 milliards à plus de 1 000 milliards de dollars.

    Le but principal de la visite est d'analyser plus à fond le marché russe et d'évaluer les perspectives d'investissement dans l'économie russe.

    Lire aussi:

    Baptiste Rappin: «Le management est une arme cognitive, jouant sur nos modèles mentaux»
    Investissements: Moscou et Riyad signent pour plus de 2 mds USD de contrats
    Poutine: «L'investissement direct étranger a doublé en 2017»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik