Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Un paquet d'actions de Power Machines pourrait être vendu à Bazovy Element

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 28 juin - RIA-Novosti. Le Service fédéral pour la politique anti-monopole a approuvé la demande d'une structure du groupe Bazovy-Element (BE), S.A.Holding, d'acquérir un paquet d'actions du consortium Power Machines (PM).

    Il s'agit de l'acquisition de 80% des actions de PM, a indiqué à RIA-Novosti un porte-parole du Service fédéral pour la politique anti-monopole (FAS).

    "Sur certains types d'équipements énergétiques utilisés aux centrales hydrauliques, thermiques et nucléaires, le consortium PM est l'unique producteur en Russie. De ce fait, à côté de l'autorisation pour la transaction nous avons décidé de délivrer à S.A.Holding la prescription d'agir en faveur de la concurrence", a relevé pour sa part Andreï Tsyganov, directeur adjoint du FAS.

    Aux termes de la prescription, S.A.Holding doit notamment garantir l'exécution par PM de tous les contrats à court et à moyen terme sur la livraison d'équipements.

    Il a été en outre prescrit au holding de concerter tous les actes liés à la production dans le cadre des commandes des clients avec le FAS.

    L'acquéreur est tenu de garantir les livraisons régulières d'équipements sur le marché intérieur dans les cas où PM demeure l'unique producteur ou occupe des positions dominantes dans la production d'équipements destinés au secteur énergétique et aux entreprises de défense.

    Le Service fédéral pour la politique anti-monopole impose des restrictions à d'autres activités de l'acquéreur, notamment en matière de changement des prix, de vente des actifs et des moyens de production et d'autres transactions.

    Fin janvier 2005, le directeur du Service fédéral, Igor Artemiev, annonçait aux journalistes que l'une des structures affiliées à BE avait adressé au FAS une demande d'acquisition de PM.

    Le groupe énergétique russe RA O EES et le groupe allemand Siemens avaient également manifesté leur intérêt pour l'achat de participations de PM.

    En juillet 2004, la société russe Interros et Siemens avaient convenu de créer une entreprise mixte qui devait détenir 71% des actions de Power Machines. Mais le FAS n'avait pas approuvé cette transaction qui visait l'acquisition d'un contrôle de PM.

    Le consortium Power Machines est le principal producteur russe d'équipements énergétiques. Les entreprises qui en font partie produisent des équipements pour l'industrie de défense, construisent des équipements pour les sous-marins de la Marine de guerre russes et les fusées spatiales et procèdent aux exportations de matériels de guerre et autres matériels spéciaux.

    PM contrôle plus de 60% du marché des turbines à vapeur, des hydro et turbogénératrices et 80% du marché des turbines hydrauliques en Russie.

    Interros (président : Vladimir Potanine) représente l'une des plus grandes sociétés d'investissement privées de Russie.

    Le groupe Bazovy-Element (président : Oleg Deripaska) est la compagnie russe numéro un pour la gestion des fonds d'investissement privés qui se spécialise sur les investissements stratégiques dans les branches prometteuses de l'économie nationale.

    Lire aussi:

    Affaire des turbines Siemens: la justice russe dit «non» à leur saisie
    Google sera obligé de lever ses sanctions contre la Crimée
    Moscou imposerait des restrictions à Siemens en réponse aux nouvelles sanctions de l’UE
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik