Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Le Tribunal d'Amsterdam rendra sa décision sur l'action mise en mouvement par des banques occidentales contre Youkos

    Economie
    URL courte
    0 0 0

    LA HAYE, 29 septembre - Andréi Poskakoukhine, RIA Novosti. Le Tribunal d'Amsterdam rendra jeudi sa décision sur l'action mise en mouvement par un consortium de dix banques occidentales contre Youkos. Il n'y aura pas de séance publique : le jugement sera publié dans la presse écrite après son adoption, a expliqué à RIA Novosti une représentante du service de presse du Tribunal, Indra Poel. Plusieurs banques occidentales ont saisi au mois d'août le Tribunal d'Amsterdam pour faire vérifier la licéité des opérations sur les actions des filiales de Youkos.

    En septembre 2003, le consortium avait prêté 1 milliard de dollars à Youkos Oil, a expliqué à RIA Novosti un représentant de la Banque néerlandaise ING qui fait partie du consortium. ING avait pour sa part débloqué 100 millions de dollars, a-t-il précisé.

    Youkos a remboursé plus de la moitié de cet emprunt mais reste toujours redevable de 473 millions de dollars, sans compter les intérêts, selon la même source.

    Les banques voulaient vendre les actions de Youkos Finance, société enregistrée aux Pays-Bas, qui gère la propriété de Youkos à l'étranger, notamment une raffinerie en Lituanie et un oléoduc en Slovaquie dont le coût est estimé à 1 milliard de dollars, a précisé le banquier.

    Cependant, Youkos Finance avait créé en avril dernier, sans avoir demandé l'avis du consortium, une société de droit néerlandais, Youkos B.V., à laquelle le groupe avait transféré les actions de ses filiales citées plus haut.

    La presse a expliqué que cela avait été fait pour éviter que ces actions ne soient reprises par les autorités russes pour couvrir la dette fiscale de Youkos.

    Les représentants de Youkos affirmaient, pour leur part, que de cette manière le groupe pétrolier protégeait également les intérêts des créanciers.

    Le consortium bancaire n'est pas d'accord avec cette prise de position parce que Youkos Finance est ainsi devenue une société-écran tandis que les actions des filiales de Youkos se sont retrouvées hors de portée des créanciers, a fait remarquer le représentant d'ING.

    "Les banques réunies au sein du consortium demandent au Tribunal de prononcer une décision qui permettrait d'employer 10% des actions placés dans Youkos B.V. pour créer une nouvelle société dans le cadre de laquelle deux experts indépendants examineraient la licéité de la création de Youkos B.V. et prendraient une décision compétente en la matière", a dit le représentant d'ING.

    Lire aussi:

    Les nouvelles inventions du consortium Kalachnikov au Forum international Armée 2017
    Fermeture des comptes bancaires du FN: la démocratie en danger?
    Monnaie digitale des banques centrales, un «pouvoir démesuré et arbitraire»?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik