Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Gazprom et Naftogaz de l'Ukraine ne sont pas parvenus à une entente sur les fournitures de gaz pour l'année 2006

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 6 décembre - RIA Novosti. Une fois de plus, Gazprom et Naftogaz de l'Ukraine ne sont pas parvenus à une entente sur les fournitures de gaz en 2006.

    Le nouveau round de pourparlers entre Gazprom et une délégation ukrainienne sur la coopération dans le secteur du gaz en 2006 n'a pas donné de résultats, malgré les déclarations des dirigeants ukrainiens sur leur intention de régler prochainement le problème des fournitures et du transit du gaz russe selon les principes du marché", lit-on dans un communiqué de Gazprom.

    Comme l'a expliqué à RIA Novosti le porte-parle du directoire du holding gazier Serguei Kourprianov, Gazprom "propose à l'Ukraine diverses variantes, mais l'Ukraine ne mène pas un dialogue constructif. Les Ukrainiens ne sont pas disposés à débattre des changements".

    Le président ukrainien Viktor Iouchtchenko a déclaré le 2 décembre qu'il avait l'intention de régler ouvertement, selon les principes du marché, les problèmes concernant la livraison du gaz russe et son transit par le territoire ukrainien. Selon le président ukrainien, la république doit régler ainsi le problème des achats et du transit du gaz russe "dans les plus brefs délais".

    "Au lieu de cela, ils ont proposé à Gazprom de conserver leurs avantages sur la livraison de gaz russe et ont déclaré, en se référant à l'accord intergouvernemental en vigueur, qu'il était impossible de passer aux prix du marché pour l'achat du gaz et aux tarifs actuels pour son transit", a fait savoir Gazprom.

    Les propositions de la Russie de fixer dans le protocole intergouvernemental pour 2006 le nouveau niveau des prix du gaz naturel et des tarifs du transit conformément à ceux pratiqués sur le marché européen du gaz ne sont nullement contraires aux ententes intervenues précédemment", lit-on dans le communiqué.

    "La position ukrainienne sur le passage aux normes internationales dans le secteur gazier est inconsistante; Gazprom ne voit pas de raisons juridiques pour lesquelles l'Ukraine ne pourrait pas payer le gaz aux prix du marché", estime la compagnie russe.

    Selon Gazprom, la position de l'Ukraine met en cause la sécurité énergétique des consommateurs européens de gaz russe.

    Lire aussi:

    Du gaz russe transitant par l’Ukraine redirigé vers l’Allemagne
    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Le russe Gazprom exporte une quantité de gaz record grâce à une «Bête de l’Est»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik