Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    L'Ouzbékistan doit adhérer à 20 accords prioritaires de la CEEA

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 31 janvier - RIA Novosti. D'ici le 1-er juin prochain, l'Ouzbékistan doit adhérer à 20 accords en vigueur dans le cadre de la Communauté économique eurasiatique (CEEA), a déclaré mardi à RIA Novosti le secrétaire de la CEEA, Grigori Rapota.

    La liste des accords et des traités conclus entre les pays de la CEEA auxquels l'Ouzbékistan doit adhérer a été dressée, a indiqué Grigori Rapota.

    "L'Ouzbékistan adhérera à ces accords en deux étapes. Au cours de la première étape qui s'étendra d'ici le 1-er juin prochain, Tachkent devra signer et ratifier 20 documents prioritaires, conclus dans le cadre de la Communauté économique eurasiatique. Ensuite, avant la fin de l'année en cours, l'Ouzbékistan rejoindra les accords déjà signés par les Etats membres de la CEEA", a continué Grigori Rapota.

    En tout, 85 traités, accords et protocoles ont été signés dans le cadre de la CEEA, y compris 74 documents en vigueur et "10 à 12 accords affinés en permanence".

    Parmi les documents prioritaires auxquels l'Ouzbékistan va devoir adhérer, Grigori Rapota a cité l'accord sur les mesures uniques de règlement non tarifaire et l'accord sur la libre circulation des personnes, des marchandises et des devises à travers les frontières des Etats membres.

    Le secrétaire général de la Communauté économique eurasiatique a particulièrement insisté sur le fait qu'en adhérant à la CEEA, l'Ouzbékistan adhérait aussi de son plein gré à des accords "modifiant radicalement sa propre législation nationale et ses relations avec ses voisins".

    "L'Ouzbékistan est prêt à adapter sa propre législation nationale aux accords auxquels il s'apprête à adhérer. Les modifications porteront essentiellement sur le commerce extérieur et certains aspects sociaux", a précisé Grigori Rapota.

    L'Ouzbékistan qui avait soumis sa demande d'adhésion à la Communauté économique eurasiatique en octobre dernier en est devenu membre le 25 janvier 2006 au cours d'une réunion extraordinaire du Conseil interétatique de la CEEA.

    La partie politique de la procédure d'adhésion de l'Ouzbékistan à la CEEA s'est ainsi achevée. Dès le printemps prochain, au cours des réunions des organes dirigeants de la CEEA, l'Ouzbékistan pourra voter sur toutes les décisions adoptées au sein de la Communauté économique eurasiatique.

    Lire aussi:

    Rosatom fournira à la France une plateforme pour tester les «réacteurs du futur»
    Au téléphone avec Macron, Xi Jinping lui propose de construire la route de la soie
    La date provisoire du divorce entre Londres et l'UE révélée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik