Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La Russie et l'Inde privilégient les méthodes économiques modernes

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0

    NEW DELHI, 2 février - RIA Novosti. La Russie cherche plus activement à mettre en oeuvre les méthodes économiques modernes dans sa coopération technico-militaire avec l'Inde, a déclaré le directeur adjoint du Service fédéral pour la coopération technico-militaire, Viatcheslav Dzirkaln, lors d'une conférence de presse jeudi à New Delhi.

    "L'adoption de nouvelles formes de coopération confère une nouvelle dimension aux contacts technico-militaires entre nos pays", a souligné M. Dzirkaln qui conduit la délégation russe au salon international des armements terrestres et navals Defexpo India 2006.

    Parmi les nouvelles formes de coopération il a cité, entre autres, la création d'entreprises mixtes et de centres de service après-vente.

    Dans le cadre du salon Defexpo India 2006, le ministère indien de la Défense a invité les compagnies privées à rejoindre la coopération technico-militaire qu'il développe avec les pays étrangers.

    "Cette forme de coopération suscitera sans aucun doute l'intérêt des producteurs russes", a souligné M. Dzirkaln.

    Le responsable russe s'est félicité du succès du projet russo-indien Brahmos, de la fabrication en cours des avions Su-30MKI, des chars T-90 et de la conception d'un nouveau missile antinavire.

    Les missiles supersoniques Brahmos sont fabriqués par la coentreprise russo-indienne Brahmos Aerospace. Le ministère indien de la Défense envisage d'acheter dans les dix prochaines années plusieurs centaines de missiles Brahmos à stationnements différents.

    La Russie et l'Inde sont en train d'étudier une série de contrats de coopération technico-militaire pour un montant global d'environ 10 milliards de dollars, alors que le chiffre d'affaires des exportations militaires russes vers l'Inde dépassait à peine 7 milliards de dollars en cinq ans, a précisé M. Dzirkaln.

    Parmi les produits exportés par la Russie figurent notamment les chasseurs Su-30MKI, les hélicoptères de transport Mi-17 et les hélicoptères embarqués Ka-31.

    Le porte-parole de l'exportateur officiel d'armement russe Rosoboronexport, Mikhaïl Soukhatchev, a pour sa part estimé que la Russie avait toutes les chances de remporter l'appel d'offres pour la modernisation des blindés indiens.

    "Nos propositions de modernisation sont plus attrayantes, car elles tiennent compte des voeux des Indiens", a-t-il dit.

    New Delhi souhaite notamment moderniser le char T-70 (une vingtaine de pays en lice), le char T-72 et le véhicule blindé d'infanterie BMP-2.

    Lire aussi:

    La Défense française compte décrocher en Inde un nouveau contrat de vente de Rafale
    Idiotie géopolitique ou la guerre inutile entre l'Inde et la Chine
    Nouvelle route de la soie: l'Inde boude le forum chinois
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik