Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Actualités économiques du 2 février

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    * MOSCOU. Le gouvernement fédéral ne projette pour l'instant pas de relever l'âge de retraite (actuellement, 60 ans pour les hommes et 55 pour les femmes, ndlr), a déclaré le premier vice-premier ministre Dmitri Medvedev au cours de la réunion du cabinet des ministres jeudi.

    * MOSCOU. Le ministère du Développement économique et du Commerce (MERT) se fixe pour objectif en 2006 de ramener le taux de chômage général à 7,6% de la population active, a annoncé une source interne au gouvernement russe.

    Le taux de chômage général doit être ramené à 7,4% de la population active en 2007 et à 7,3% en 2008, selon le MERT.

    * MOSCOU. Le PIB russe a progressé de 34,7% de 2000 à 2005, a annoncé le Service fédéral des statistiques (Rosstat) jeudi.

    En prix courants, le PIB russe en 2005 s'est monté à 21 665 milliards de roubles (1 euro vaut 34,13 roubles), soit une progression de 6,4% sur un an, selon Rosstat. Par rapport à 2004, l'indice de déflation du PIB en 2005 a été de 119,7%, a précisé le Service fédéral.

    * MOSCOU. La Russie et l'Inde projettent de signer le protocole final des négociations bilatérales sur l'adhésion de Moscou à l'Organisation mondiale du Commerce le 6 février, au cours d'une visite du ministre russe du ministère du Développement économique et du Commerce Guerman Gref à New Delhi.

    La Russie a achevé les négociations d'adhésion avec 55 des 58 pays, avec lesquels elle débattait de l'accès sur le marché russe de leurs marchandises et services. Les négociations avec les Etats-Unis, l'Australie et la Colombie se poursuivent.

    * NEW DELHI. Plus de 1 500 entreprises russes répondent aux commandes militaires indiennes, a annoncé Viatcheslav Dzirkaln, directeur adjoint du Service fédéral pour la coopération technico-militaire.

    40% des exportations russes de matériels à vocation militaire sont destinées à l'Inde.

    Actuellement, les deux pays abordent une nouvelle étape dans leur coopération technique et militaire, ouvrant des bases logistiques et des coentreprises. Désormais la Russie vend à l'Inde des technologies militaires et achète les plus récentes des conceptions scientifiques indiennes, a encore annoncé Viatcheslav Dzirkaln.

    * MOSCOU. Pour mettre fin à la contrebande d'origine chinoise, il faut supprimer la corruption et, pour rendre les marchandises russes compétitives face aux produits chinois, il faut prendre des mesures de protection, estiment les représentants du monde des affaires.

    "Le problème du dumping chinois existe partout dans le monde. Il faut s'appuyer sur l'expérience européenne, y ajouter la nôtre et mettre de l'ordre à nos frontières", estime Vladimir Golovnev, membre du Conseil d'affaires Russo-chinois.

    En 2005, les échanges russo-chinois se sont montés à 30 milliards de dollars mais les deux pays espèrent porter cet indice à 60 milliards d'ici à 2010. Pékin est notamment intéressé par les importations de marchandises russes à haute valeur ajoutée, dont des biens d'équipement et des articles de haute technicité.

    * ATHENES. Gazprom s'est vu proposer de participer au projet de construction de l'oléoduc Burgas (Bulgarie) - Alexandroupolis (Grèce), a annoncé le président du holding gazier russe Alexeï Miller jeudi dans la capitale grecque.

    En avril 2005, les gouvernements de Russie, de Grèce et de Bulgarie signaient le mémorandum sur la construction de l'oléoduc transbalkanique. D'une longueur de 280 km, sa capacité de transport sera de 35 millions de tonnes de pétrole par an (avec la possibilité de la porter à l'avenir à 50 millions). Cette canalisation sera en mesure de transporter différents types de brut. Le coût approximatif du projet est de 783 millions d'euros.

    * MOSCOU. L'agence de cotation internationale Standard&Poor's a porté les notes de crédit de la Impexbank (à long terme B- et à court terme C) à la liste CreditWatch avec de bonnes perspectives, après l'annonce de l'accord entre l'autrichienne Raiffeisen International Bank-Holding et les actionnaires de la banque russe sur l'acquisition de la totalité des actions d'Impexbank.

    De l'avis de S&P, après l'acquisition d'Impexbank et compte tenu de la succursale de RaiffeisenBank, RB Austria, les indices réunis des deux établissements de crédit leur permettent de se hisser au rang des dix plus grosses banques russes.

    * MOSCOU. Le produit net de la banque Russki Standart s'est élevé en 2005 à 4,809 milliards de roubles (1 euro = 34,13 roubles), soit une hausse de 12,8% par rapport au résultat de 2004 (4,262 milliards de roubles).

    Au 1er janvier 2006, le montant des actifs de la banque représentait 115,9 milliards de roubles, en hausse de 69,7 milliards de roubles depuis le début de l'année dernière. Son capital propre a augmenté de 80%, à 12,67 milliards de roubles.

    Fondée en 1999, la banque Russki Standart, dont l'un des actionnaires est la Compagnie financière internationale IFC, fait partie des 30 plus grandes banques de Russie.

    * MOSCOU. En 2010, le parc d'Aeroflot sera composé de 110 avions étrangers et 6 long-courriers russes Il-96-300, a annoncé jeudi le directeur du service de planification et de développement du parc de la compagnie aérienne russe Sergueï Koltovitch.

    "Les années précédentes ont montré que si Aeroflot poursuit l'exploitation des appareils soviétiques fabriqués avant 1990, la compagnie ne sera jamais compétitive", a-t-il indiqué.

    Aeroflot a élaboré un programme d'acquisition de nouveaux appareils jusqu'en 2010. La compagnie achètera, recourant à différents schémas de financement, 110 à 115 appareils nouveaux, en majorité des Boeing et des Airbus.

    En 2006, Aeroflot acquiert 12 appareils A-320, en remplacement de Tupolev 154 M.

    * MOSCOU. Au 27 janvier 2006, les réserves de change de la Fédération de Russie se montaient à 188,2 milliards de dollars contre 185,2 milliards au 20 janvier, a annoncé la Banque de Russie dans un communiqué jeudi. En une semaine, les réserves de change russe ont donc augmenté de 3 milliards de dollars.

    En cas de reproduction ou de citation la référence à RIA Novosti est obligatoire.

    Lire aussi:

    Cap sur l’Arctique: Moscou alloue plus 2 milliards d’euros pour son développement
    L'Iran obtient 10 mds USD de crédits en Chine
    Au salon MAKS-2017, la Russie décroche pour 6 mds EUR de contrats
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik