Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Actualité économique du 13 février 2006

    Economie
    URL courte
    0 2 0 0
    Voici un bref aperçu de l'actualité économique du 13 février 2006:

    * Le ministre russe des Finances, Alexeï Koudrine, a jugé positive la présence de ses homologues indien, chinois, brésilien et sud-africain à la réunion du G-8 Finances qui a eu lieu samedi dernier à Moscou.

    "Tous les participants à la réunion ont constaté que ces pays jouaient un rôle non négligeable dans les échanges internationaux, qu'ils avaient intérêt à relancer le cycle de Doha, à libéraliser les échanges et à promouvoir leurs produits, y compris agricoles, sur le marché mondial. Tout cela est dans l'intérêt de la Russie. J'espère qu'un nouvel élan sera ainsi donné au cycle de Doha", a-t-il déclaré lors d'une réunion du cabinet qui s'est tenue lundi avec la participation du président Vladimir Poutine.

    * L'Australie doit signer d'ici fin février le protocole d'adhésion de la Russie à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), a déclaré Andreï Kouchnirenko, du ministère russe du Développement économique et du Commerce, lors d'une conférence lundi à Moscou.

    Le protocole marquant la fin des négociations commerciales entre la Russie et la Colombie est en cours de rédaction, a-t-il dit.

    En ce qui concerne les Etats-Unis, le principal partenaire dans les négociations sur l'admission de la Russie, la prochaine rencontre bilatérale doit avoir lieu fin février - début mars à Genève, a ajouté le responsable russe.

    La Russie a déjà clôturé les négociations bilatérales avec 55 des 58 pays partenaires de l'OMC.

    * Trois ans après son adhésion à l'OMC, la Russie annulera la taxe à l'importation d'ordinateurs et ramènera à 10% celle pour les autres biens de consommation, a déclaré Andreï Kouchnirenko, du ministère russe du Développement économique et du Commerce, lors d'une conférence lundi à Moscou.

    * Le numéro un du pétrole russe, Lukoil, envisage de réaliser plusieurs grosses acquisitions sur les marchés européen et américain, a déclaré le patron de la compagnie, Vaguit Alekperov, lors d'une rencontre lundi avec le président russe.

    "Nous avons entamé un travail actif en matière d'investissement en Europe de l'Est. Nous visons essentiellement les raffineries de pétrole pour abandonner les ventes de gros au profit des ventes de détail et déboucher ainsi sur le client final", a-t-il dit.

    M. Alekperov s'est félicité des solides bénéfices que rapportaient les stations-services étrangères. "Aujourd'hui, près de 2.000 stations-services fonctionnent sous le label Lukoil aux Etats-Unis, et quelques 600 autres en Europe occidentale et orientale. Ce sont de très bons actifs qui rapportent beaucoup", a-t-il relevé.

    * La compagnie grecque Intracom Holdings a donné un accord provisoire à la vente, pour environ 120 millions d'euros, de 51% de sa filiale Intracom Telecom au groupe Sitronics, filiale haute technologie du géant des télécommunications russe Sistema.

    Intracom Telecom, filiale à 100% d'Intracom, se spécialise dans les solutions et les services de télécommunications sur les marchés de l'Europe de l'Est, du Proche-Orient et de l'Afrique.

    * Le géant russe de la téléphonie cellulaire Vympelkom a invité Telenor et Altimo, filiale d'Alfa-Group, à lui vendre 100% de leur filiale commune Kievstar GSM contre 5 milliards de dollars. Il a proposé de verser cette somme sous forme d'actions ordinaires Vympelkom et d'endosser toutes les dettes de la compagnie.

    Détenu à 56,7% par Telenor et à 43,5% par Altimo, Kievstar GSM est le premier opérateur de téléphonie mobile en Ukraine et comptait au 31 janvier dernier 14,4 millions d'abonnés.

    Vympelkom possède d'importants actifs de téléphonie mobile en Russie, au Kazakhstan, en Ukraine, au Tadjikistan et en Ouzbékistan.

    * Le chiffre d'affaires du marché russe de la publicité a progressé de 28% en 2005 pour se chiffrer à 5,01 milliards de dollars, a annoncé le vice-président de l'Association russe des agences de communication, Vladimir Evstafiev, lors d'une conférence de presse lundi à Moscou.

    En 2005, la publicité a rapporté 2,33 milliards de dollars (+37% par rapport à 2004) à la télévision, 1,39 milliard de dollars à la presse écrite (+16%) et 300 millions de dollars (+20%) à la radio. La publicité extérieure a enregistré un chiffre d'affaires de 910 millions de dollars (+28%), et 60 millions de dollars (+71%) ont été dépensés sur la promotion de biens et services sur Internet.

    * La centrale hydraulique russe en construction sur la Boureïa, près de la frontière chinoise, a annoncé lundi avoir généré 2.907,7 millions de kW/h en 2005, soit 9% au-dessus des prévisions, enregistrant une progression d'environ 1 milliard de kW/h par rapport à 2004.

    Quatre des six tranches de cette centrale ont déjà été mises en service. A l'issue du chantier, en 2009, la capacité de la centrale atteindra 2.000 MW, et la production annuelle se chiffrera à 7,1 milliards de kW/h. 81,33% de la centrale appartiennent au monopole de l'électricité russe SEU.

    Lire aussi:

    L'économie allemande perd des milliards d'euros à cause des sanctions antirusses
    La dette publique de l’Ukraine franchit la barre des 76 mds USD
    De quel pays viennent les touristes les plus généreux?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik