Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Gazprom examine la possibilité de poursuivre sa coopération avec l'Iran sur le gisement de gaz de Pars-Sud

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 27 février - RIA Novosti. Gazprom examine la possibilité de poursuivre sa coopération avec l'Iran sur le gisement de gaz de Pars-Sud, a annoncé à RIA Novosti un porte-parole du holding gazier russe.

    "Nous examinons la possibilité de poursuivre notre coopération avec l'Iran sur le gisement de Pars-Sud et, notamment, dans son exploitation", a indiqué le représentant de Gazprom.

    Au cours de sa récente visite à Téhéran, le directeur de l'Agence fédérale russe pour l'Energie atomique Sergueï Kirienko a discuté de la participation de Gazprom dans l'exploitation de ce gisement, a appris RIA Novosti lundi auprès de Rosatom.

    Sergueï Kirienko est coprésident de la commission mixte russo-iranienne pour la coopération commerciale et économique.

    Le gisement de gaz de Pars-Sud est situé dans la partie centrale du golfe Persique à 100 km des côtes iraniennes et ses réserves sont estimées à 12 600 milliards de mètres cubes de gaz.

    En consortium avec la compagnie TotalFinaElf et le malaisien Petronas, Gazprom a participé avec succès au projet de mise en valeur des tranches 2 et 3 du gisement. Au total, il est prévu 25 tranches dans la mise en valeur du gisement.

    Après la Russie, l'Iran possède les gisements de gaz les plus importants du monde qui sont estimés à 24 000 milliards de mètres cubes, soit 16% des réserves mondiales. Près de la moitié des réserves iraniennes sont concentrées dans des gisements offshores du golfe Persique.

    Lire aussi:

    Pour assurer l’approvisionnement de l’Europe, Gazprom se tient prêt pour un Nord Stream 3
    Un gigantesque gisement d’or découvert en Ukraine?
    Le gaz russe serait livré en Chine plus tôt que prévu
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik