Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Gazprom examine la possibilité de poursuivre sa coopération avec l'Iran sur le gisement de gaz de Pars-Sud

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 27 février - RIA Novosti. Gazprom examine la possibilité de poursuivre sa coopération avec l'Iran sur le gisement de gaz de Pars-Sud, a annoncé à RIA Novosti un porte-parole du holding gazier russe.

    "Nous examinons la possibilité de poursuivre notre coopération avec l'Iran sur le gisement de Pars-Sud et, notamment, dans son exploitation", a indiqué le représentant de Gazprom.

    Au cours de sa récente visite à Téhéran, le directeur de l'Agence fédérale russe pour l'Energie atomique Sergueï Kirienko a discuté de la participation de Gazprom dans l'exploitation de ce gisement, a appris RIA Novosti lundi auprès de Rosatom.

    Sergueï Kirienko est coprésident de la commission mixte russo-iranienne pour la coopération commerciale et économique.

    Le gisement de gaz de Pars-Sud est situé dans la partie centrale du golfe Persique à 100 km des côtes iraniennes et ses réserves sont estimées à 12 600 milliards de mètres cubes de gaz.

    En consortium avec la compagnie TotalFinaElf et le malaisien Petronas, Gazprom a participé avec succès au projet de mise en valeur des tranches 2 et 3 du gisement. Au total, il est prévu 25 tranches dans la mise en valeur du gisement.

    Après la Russie, l'Iran possède les gisements de gaz les plus importants du monde qui sont estimés à 24 000 milliards de mètres cubes, soit 16% des réserves mondiales. Près de la moitié des réserves iraniennes sont concentrées dans des gisements offshores du golfe Persique.

    Lire aussi:

    Le gaz russe serait livré en Chine plus tôt que prévu
    Découverte d’un gisement de pétrole géant en Chine
    Damas reprend le contrôle de la plupart des gisements pétroliers en Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik