Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Fitch a attribué la note BBB- aux euro-obligations de la Banque de Moscou

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 25 avril - RIA Novosti. Fitch Rating a attribué la note provisoire à long terme BBB- à la prochaine émission d'obligations à taux fixe de Kuznetski Capital S.A., représentant une participation à un prêt concédé à la Banque de Moscou, a annoncé mardi l'agence de notation.

    Les obligations seront émises avec l'unique but de financer l'emprunt sans garantie non subordonné que Kuznetski Capital S.A., personne morale spécialisée enregistrée à Luxembourg, accordera à la Banque de Moscou. La note finale leur sera attribuée après réception de la documentation définitive.

    "La personne morale spécialisée effectuera les versements aux propriétaires d'obligations avec les fonds obtenus de la Banque de Moscou conformément au contrat d'emprunt. Les créances de la personne morale sur le contrat d'emprunt seront réputées au moins égales en date d'exécution aux autres créances sans garantie, sauf dans les cas prévus par la législation en la matière", précise le communiqué de presse de l'agence.

    D'après la législation russe, les créances des déposants personnes physiques bénéficient de la priorité sur celles sans garanties des autres créanciers.

    D'après les comptes de la Banque de Moscou audités selon les normes internationales, les dépôts de personnes physiques représentaient près de 32% de la totalité des engagements de la banque à la fin de 2005.

    La Banque de Moscou a été fondée en 1994 et figure sur la liste des trente plus grands établissements de crédit russes pour le montant des actifs publiée par la Banque centrale de Russie.

    Lire aussi:

    Monnaie digitale des banques centrales, un «pouvoir démesuré et arbitraire»?
    Banque mondiale: la Russie annonce les conditions de sa participation à la capitalisation
    Les banques américaines s'unissent pour se prémunir contre la «fin du monde»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik