Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Une coentreprise russo-kazakhe produira jusqu'à 6 000 tonnes de minerai d'uranium par an (Rosatom)

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    AKTAOU (Kazakhstan), 25 juillet - RIA Novosti. Une coentreprise russo-kazakhe produira entre 5 000 et 6 000 tonnes de minerai d'uranium par an, a annoncé mardi le directeur de l'Agence russe pour l'énergie atomique (Rosatom), Sergueï Kirienko.

    La Russie produit annuellement un peu plus de 3 000 tonnes de minerai, a-t-il précisé, ajoutant qu'avec la création de cette coentreprise "la production nationale russe doublera".

    Selon lui, il est encore tôt pour désigner avec précision les endroits où cette entreprise aura ses mines, mais "nous avons pu établir les montants de la future production".

    M. Kirienko n'a pas exclu que l'entreprise d'enrichissement de minerai soit implantée à Angarsk, près d'Irkoutsk, dans le sud de la Sibérie orientale en Russie. "L'entreprise qui nous convient le mieux est celle d'Angarsk, son infrastructure prévoit l'installation de capacités supplémentaires d'enrichissement", a-t-il expliqué.

    Cette "variante", selon le directeur de Rosatom, permettra aussi de créer de nouveaux emplois et de garantir des investissements notables dans l'économie régionale.

    M. Kirienko a tout particulièrement souligné que l'usine d'Angarsk serait fermée au combustible nucléaire irradié et qu'il s'agirait uniquement d'enrichissement d'uranium.

    Mardi, la Russie et le Kazakhstan ont signé les textes prévoyant l'institution de trois coentreprises dans le nucléaire civil, qui se spécialiseront dans la conception de nouveaux réacteurs, la production d'uranium et l'enrichissement de ce minerai. Ces documents ont été signés lors d'une réunion du groupe de travail pour le développement de l'énergie nucléaire du Kazakhstan, qui a été menée à Aktaou par le premier ministre Danial Akhmetov et le directeur de Rosatom Sergueï Kirienko.

    Lire aussi:

    L’Iran prêt à reprendre la production d’uranium enrichi dans un délai de 5 jours
    L’Iran pourra-t-il enrichir de l’uranium pour fabriquer une bombe atomique?
    Agence de l'énergie atomique: les centrifugeuses nord-coréennes tournent à nouveau
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik