Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La Russie a livré des missiles sol-air Tor-M1 en Iran (vice-Premier ministre)

    Economie
    URL courte
    0 5 0 0

    La Russie a livré des missiles sol-air Tor-M1 en Iran, a déclaré mardi à Moscou le vice-Premier ministre et ministre russe de la Défense Sergueï Ivanov.

    MOSCOU, 16 janvier - RIA Novosti. La Russie a livré des missiles sol-air Tor-M1 en Iran, a déclaré mardi à Moscou le vice-Premier ministre et ministre russe de la Défense Sergueï Ivanov.

    "Nous avons livré des missiles sol-air de moyenne portée en Iran aux termes d'un contrat. L'Iran ne fait pas l'objet de sanctions", a noté le ministre. En tout cas, la résolution adoptée par l'ONU le 23 décembre dernier et sanctionnant l'Iran pour son redus de suspendre ses activités nucléaires sensibles ne concerne pas les contrats signés par la Russie et l'Iran, a-t-il ajouté.

    La coopération technico-militaire russo-iranienne ne viole aucune entente internationale. Les missiles Tor-M1 sont des armes défensives, selon le ministre.

    M.Ivanov n'a pas précisé le nombre des missiles exportés en Iran. Selon certaines informations, la fin des livraisons est prévue pour 2009.

    Moscou affirme que la vente de missiles sol-air Tor-M1 à l'Iran n'influera pas sur l'équilibre des forces dans la région. Il s'agit des missiles de moyenne portée qui ne sont pas destinés à atteindre des cibles terrestres.

    Les 29 missiles Tor-M1 destinés pour l'Iran avaient été produits pour la Grèce qui avait renoncé à signer un nouveau contrat après avoir acquis 21 missiles de ce type à la fin des années 1990.

    En 2006, les États-Unis avaient demandé à la Russie d'annuler le contrat sur la vente d'armes à l'Iran. Les missiles Tor-M1 pourraient être utilisés comme des armes offensives, selon Washington.

    La Russie avaient déjà refusé d'exporter des missiles de défense antiaérienne S300 PMU2 en Iran sous la pression des États-Unis et d'Israël.

    Dans le même temps, Moscou est prêt à coopérer avec Téhéran si les dirigeants iraniens souhaitent acheter des armes défensives, a conclu M.Ivanov.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik