Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Le belge KBC versera 925 millions de dollars pour acquérir la banque russe Absolut

    Economie
    URL courte
    0 301
    MOSCOU, 19 avril - RIA Novosti. Hier, un marché record sur le marché bancaire russe a été annoncé. Le groupe belge KBC versera 925 millions de dollars pour acquérir 92,5% des actions de la banque Absolut.

    Le gros de ce cette somme, 516 millions, sera versé à Alexandre Svetakov, président du Conseil des directeurs du groupe d'investissement Absolut (la version russe de Forbes estime qu'avec une fortune de 670 millions de dollars il fait partie des cent chefs d'entreprise les plus riches de Russie). L'an dernier, 7,5% des participations de la banque ont déjà été acquises par le Groupe financier international (IFC) et la banque a alors divulgué les noms de ses propriétaires. Il s'agissait de cinq personnes avec à leur tête Alexandre Svetakov, qui détient le bloc de contrôle.

    Absolut est le septième créancier russe en matière de crédits au logement, la cinquième banque en termes de dynamique d'accroissement de dépôts et la 25e pour l'octroi de crédits aux entreprises. Le belge KBC, souhaitant devenir unique propriétaire de la banque, a proposé à IFC de lui vendre 7,5% des participations d'Absolut. Le groupe promet de répondre dans mois, explique Tomas Telma, conseiller en investissements d'IFC.

    La transaction devrait être achevée au troisième trimestre, après l'accord du Service antitrust et de la Banque de Russie.

    Jamais personne encore n'a proposé de telles sommes pour une banque russe. Il y a un an, Raiffeisenbank a versé 550 millions de dollars pour acquérir Impexbank et la Société générale 634 millions pour détenir 20% des actions de Rosbank. Il est vrai que SG a une option pour l'achat d'encore 30% de participations afin d'en obtenir le contrôle, pour 1,7 milliard de dollars, soit 2,3 milliards de dollars au total.

    Le produit de la vente financera les projets de promotion immobilière d'Absolut, dont les résidences de luxe ParkCity et Soyuz, explique Andreï Kossolapov, président du conseil d'administration du groupe bancaire.

    KBC a estimé la banque à 3,8 fois son capital. Ekaterina Trofimova, directrice junior de S&P, affirme que les Belges ont payé trop cher. Les banques russes sont en plein essor et leur vente à cette étape ne peut être expliquée que par le fait que leurs propriétaires n'ont plus les moyens d'augmenter le capital, estime-elle.

    Le groupe belge KBC fait partie des 50 plus importantes banques du monde et, selon la revue The Banker, est présent dans des pays d'Europe centrale et de l'Est. Au 1er janvier 2007, ses actifs s'élevaient à 325,4 milliards d'euros, son capital à 17,2 milliards et sa capitalisation à 48 milliards d'euros.

    Lire aussi:

    Des hackers nord-coréens s’en prennent aux organisations financières mondiales
    Oups! Cette banque allemande transfère 6 mds USD… par erreur
    17 banques britanniques impliquées dans le blanchiment de 740 millions USD de Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik