Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La Russie prête à participer à la construction d'une nouvelle centrale nucléaire en Arménie

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    EREVAN, 23 avril - RIA Novosti. La Russie participera à la construction d'une nouvelle centrale nucléaire en Arménie, si le gouvernement arménien décide de la construire, a déclaré lundi Sergueï Kirienko, directeur de Rosatom (Agence fédérale russe de l'énergie atomique), au cours d'une conférence de presse commune avec le ministre arménien de l'environnement Vardan Aïvazian.

    "La Russie est prête non seulement à participer à la construction d'une nouvelle centrale nucléaire en Arménie, mais aussi à accorder un financement pour cette construction", a-t-il ajouté.

    Selon lui, la Russie est disposée à contribuer au programme de mesures qui sera entériné par le gouvernement arménien. "Notre législation est très libérale et moderne, elle permet même aux investisseurs étrangers privés d'investir dans ce domaine", a indiqué Sergueï Kirienko.

    Une centrale nucléaire fonctionne déjà en Arménie. Mise en service en 1980, elle a été arrêtée en mars 1989 pour des raisons politiques, ensuite remise en service en novembre 1995, au moment d'une grave crise énergétique dans la république.

    Selon les estimations des experts, cette centrale peut fonctionner jusqu'à 2016.

    En septembre 2003, la centrale nucléaire arménienne a été confiée en gestion pour cinq ans à Inter RAO UES filiale de RAO UES (Electricité de Russie) et du consortium Rosenergoatom.

    L'Union européenne, qui insiste sur la mise en sommeil de la centrale nucléaire arménienne, est prête à allouer 100 millions d'euros à cette fin. Cependant, selon les experts arméniens, il faudrait environ un milliard d'euros pour créer des capacités énergétiques alternatives. L'Arménie prévoit de construire une nouvelle centrale nucléaire d'une puissance d'environ 1000 MW. Selon le ministère de l'Energie, ce projet reviendra à environ 1 milliard de dollars. En vue d'attirer le capital étranger privé pour la construction d'une nouvelle centrale nucléaire dans la république, le parlement arménien a annulé le monopole de l'Etat du nucléaire civil.

    Lire aussi:

    Une ancienne église arménienne démontée pour ériger une mosquée en Turquie
    Et qu'arriverait-il si un avion s'écrasait sur une centrale nucléaire?
    L’Arménie refuse de participer aux exercices de l’Otan en Géorgie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik