Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Le groupe Danone pourrait absorber son concurrent sur le marché russe

    Economie
    URL courte
    0 0 0

    Pour la première fois depuis cinq ans qu'il possède des actions de Wimm-Bill-Dann Foods (WBD), le groupe Danone a décidé de prendre part à la gestion de la société qu'il considère comme son concurrent sur le marché russe, rapporte le quotidien Kommersant.

    Pour la première fois depuis cinq ans qu'il possède des actions de Wimm-Bill-Dann Foods (WBD), le groupe Danone a décidé de prendre part à la gestion de la société qu'il considère comme son concurrent sur le marché russe, rapporte le quotidien Kommersant.

    Mardi, on a appris que Danone a présenté son candidat - le vice-président du groupe Jacques Vincent - au conseil des directeurs de WBD. En réponse, les actions de la société russe ont gagné en valeur moins de 2%: d'après les analystes, les investisseurs ne croient plus aux spéculations au sujet d'une éventuelle absorption de WBD.

    Danone est le deuxième actionnaire de WBD avec 13,7% de son capital. Gavriil Youchvaev, fondateur de WBD, en détient 19,45%, les autres grands actionnaires, David Iakobachvili et Sergueï Plastinine, 10,12% et 8,58% respectivement. L'assemblée annuelle des actionnaires de WBD est prévue pour le 27 juin.

    Pour l'instant, ni les principaux actionnaires de WBD ni les analystes du marché interrogés par le journal ne doutent que le représentant de Danone fera partie du conseil. "Le bloc détenu par Danone permet au groupe de faire élire au conseil son représentant": c'est en ces termes que le porte-parole de la société russe, Anton Saraïkine, a commenté la situation.

    Au siège parisien de Danone, on se limite à confirmer le droit du groupe de participer au conseil des directeurs de WBD.

    Les analystes cherchent à expliquer pourquoi les Français ont pris cette décision justement aujourd'hui. "D'ordinaire, les concurrents directs entrent dans une société avant son achat et cette démarche signifie la naissance d'une alliance stratégique, affirme Igor Kovanov, de la société d'investissement Falcon Advisers. Même si, dans la pratique russe, il y a des exceptions à la règle. Par exemple, un représentant de Carrefour siège au conseil des directeurs de X5, mais les deux sociétés ne fondent pour autant pas de coentreprise". "Carrefour en Russie ne fait que ses premiers pas tandis que Danone et WBD se livrent une lutte sans merci sur le marché des yaourts", estime de son coté Viktoria Grankina, de la société d'analyse Troika Dialog. Le directeur d'East Kapital, Alexeï Semenov, croit que la décision de Danone est la conséquence de l'augmentation du bloc détenu par le groupe au sein de Wimm-Bill-Dann, mais n'écarte pas l'hypothèse d'un retrait des fondateurs de WBD des affaires.

    Mardi, les actions de WBD à la Bourse de New York ont faiblement augmenté, de 1,63%, à 77,82 dollars la pièce. Andreï Nikitine, analyste à la société financière FK Uralsib, explique cette mollesse par le fait que "le marché est las des bruits sur la vente de WBD à Danone".

    Lire aussi:

    Danone va financer un dessin animé russe
    Danone fait venir 5.000 vaches européennes en Sibérie
    L’Iran lève le voile sur ses bases militaires en Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik