Economie
URL courte
0 21
S'abonner

Le projet ITER prévoit la création par les efforts internationaux de la première centrale thermonucléaire sur le site de Caradache en France.

L'Inde octroie 25 milliards de roupies (617 millions de dollars) au financement du projet de construction du Réacteur thermonucléaire international ITER, a annoncé le gouvernement indien dans un communiqué.

"Etant donné les grands besoins de l'Inde en électricité à l'avenir, l'accroissement du potentiel technologique dans le domaine de l'énergie thermonucléaire garantira des avantages notables et à long terme", a déclaré jeudi dans un entretien avec les journalistes le ministre en charge du parlement et de la radiodiffusion, Priya Ranjan Dasunsi, donnant son avis sur la décision du cabinet des ministres.

Le projet ITER prévoit la création par les efforts internationaux de la première centrale thermonucléaire sur le site de Caradache en France. La conception du réacteur russe TOKAMAK, qui avait été testé avec succès au Centre Kourtchatov, se trouve à la base du réacteur expérimental qui utilisera l'énergie issue de la synthèse des isotopes d'hydrogène. Les chercheurs estiment que l'expérience qui sera acquise grâce à ITER permettra de régler de nombreux problèmes énergétiques et écologiques de l'humanité.

La Russie, l'Union européenne, le Japon, la Chine, la Corée du Sud, les Etats-Unis et l'Inde qui s'est jointe au projet en 2005 prennent part à la réalisation du projet. Le réacteur devrait fonctionner dès 2015 pour être fermé en 2035, après l'achèvement des études projetées.

Lire aussi:

Covid-19: la deuxième vague, une fiction?
Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Macron propose à Philippe une mission en vue de 2022 après sa démission
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Tags:
ITER, Cadarache, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook