Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Une nouvelle maison de cognac passe sous pavillon russe (RBK daily)

    Economie
    URL courte
    0 26 0 0
    MOSCOU, 11 janvier - RIA Novosti. Les acteurs du marché russe des spiritueux continuent à investir en France, puisque le russe Aroma a fait l'acquisition de la maison de cognac A. de Fussigny, qui s'occupera désormais de la production de ses marques, auparavant confiée à la société Cognac Ferrand, rapporte vendredi le quotidien RBK daily.

    Aroma s'occupe de l'importation et de la distribution de produits alcoolisés de France, du Chili, d'Ecosse, du Mexique, d'Espagne, d'Italie, d'Allemagne et des pays de la CEI. Elle occupe en Russie la seconde place pour les importations de cognac français avec 7% du marché.

    La maison de cognac A. de Fussigny a été fondée au milieu du XIXe siècle et ne possède pas ses propres vignes. En Russie, selon les différentes classes, le cognac Fussigny se vend entre 56 et 256 euros la bouteille, et sa part sur le marché russe des cognacs français est insignifiante (données "Biznes Analitiki"). De janvier à octobre 2007, ce sont les marques Hennessy (42,8%) Rémy Martin (12,2%) et Martell (10,6%) qui bénéficient des plus grosses parts de marché.

    Igor Komarov, directeur général d'Aroma, a accepté d'évoquer pour RBK daily certains détails de la transaction. Les négociations ont démarré l'été dernier, et l'affaire a été conclue le 28 décembre. "Cette acquisition va nous ouvrir le segment des cognacs très haut de gamme. En outre, ayant à présent notre propre production en France, nous serons en mesure de nous approvisionner en eaux-de-vie par nous-mêmes, ce qui nous apporte une grande pérennité à long terme", explique-t-il.

    Le montant de la transaction n'a pas été communiqué, cependant, les experts s'accordent sur un chiffre minimum de 6-7 millions d'euros. Vadim Drobiz, directeur du Centre de recherches sur les marchés fédéral et régionaux des produits alcoolisés, estime quant à lui la transaction à 30 millions d'euros.

    Aroma va donc retirer la production de cognac Nakhimov et de brandy Cherny Aist des locaux de la société Cognac Ferrand. Dès fin janvier, les premières bouteilles de ces deux marques sortiront des locaux de Fussigny. D'ici un an, Aroma souhaite élargir les capacités de production de la maison et augmenter les volumes de vente de ses marques. "Nous espérons cette année augmenter de 30% les volumes de vente de Cherny Aist, et ceux de Nakhimov d'au moins 20%, a confié M. Komarov.

    "Du point de vue de l'importation en Russie d'une marque aussi rentable que Fussigny, c'est une bonne affaire", suppose Evgueni Kabaline, directeur général d'une entreprise de vins.

    Cette acquisition est loin d'être la première du genre. En 2006, MVZ a racheté la maison de cognac Jenssen SAS, et au début de l'année dernière Russian Wine Trust la maison Croizet Eymard. "En cas d'entrée de la Russie dans l'OMC, la question de l'utilisation en Russie des appellations "cognac" et "champagne" se posera forcément, c'est pourquoi les compagnies russes achètent en prévision de cela des moyens de production en France", explique M. Drobiz.

    Cet article est tiré de la presse et n'a rien à voir avec la rédaction de RIA Novosti.

    Lire aussi:

    Le panier de la ménagère britannique: un puzzle, une trottinette et… du gin
    Focus sur les plus étranges sanctions et leurs problèmes inattendus
    Une coiffure peu écologique…
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik