Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Un sénateur américain se fait l'apôtre des pipelines transcaspiens

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0

    Un sénateur américain s'est rendu au Kazakhstan et au Turkménistan pour promouvoir l'idée de pipelines traversant la mer Caspienne et contournant la Russie, destinés à réduire la dépendance de la région par rapport à Moscou.

    WASHINGTON, 16 janvier - RIA Novosti. Un sénateur américain s'est rendu au Kazakhstan et au Turkménistan pour promouvoir l'idée de pipelines traversant la mer Caspienne et contournant la Russie, destinés à réduire la dépendance de la région par rapport à Moscou.

    "Dans leurs exportations de pétrole et de gaz vers les marchés mondiaux, le Kazakhstan et le Turkménistan dépendent presque entièrement de la Russie qui démontre souvent sa capacité à exploiter le contrôle des livraisons à des fins politiques au détriment de nos alliés européens", a affirmé le républicain Richard Lugar, vice-président de la Commission des affaires étrangères du Sénat américain, dans un communiqué rendu public à l'issue de son voyage.

    "L'ouverture de voies d'exportation transcaspiennes affaiblira le contrôle des flux d'hydrocarbures par la Russie, et la diversification des exportations renforcera l'indépendance politique du Kazakhstan et du Turkménistan", a-t-il souligné.

    Le sénateur américain s'est félicité des changements "spectaculaires" observés au Turkménistan depuis l'arrivée au pouvoir de Gourbangouly Berdymoukhammedov qui se montrait prêt à développer des relations constructives avec Washington.

    En constatant que les intérêts stratégiques et économiques se croisaient en Asie centrale, M. Lugar a estimé que cette région méritait d'occuper "une place plus importante dans la politique étrangère des Etats-Unis".

    La quasi-totalité des exportations des pays d'Asie centrale, riches en hydrocarbures, passent par la Russie. Cette situation soulève des craintes parmi les Occidentaux qui redoutent une dépendance énergétique croissante par rapport à Moscou.

    Lire aussi:

    Trump veut pousser les USA en tête du secteur énergétique
    Les exportations de matériel naval russe ont le vent en poupe
    Armes ou aliments: quelle exportation est la plus conséquente en Russie?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik