Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La Russie veut créer un label national (Vedomosti)

    Economie
    URL courte
    0 0 01
    MOSCOU, 16 décembre - RIA Novosti. Le ministère russe du Développement économique et du Commerce a proposé au gouvernement un concept de promotion d'un label national et de marchandises russes, indique mercredi le quotidien Vedomosti.

    L'objectif de cette proposition consiste à augmenter les exportations, le flux de touristes, le volume d'investissements étrangers et la capitalisation des compagnies russes. Toute une infrastructure pour la promotion de l'image de la Russie devrait être créée à cet effet.

    Le label "Russie" avec documentation, identificateurs visuels, etc. sera promu sur la base de "campagnes d'information à long terme", pour chacune desquelles des organisations spéciales à but non lucratif seront fondées. Il est également proposé de traduire dans des langues étrangères les projets de développement adoptés dans le pays, de créer des ressources consacrées à la Russie sur Internet, ainsi que d'organiser des voyages de journalistes étrangers en Russie.

    L'Etat ne promet aucun soutien direct aux labels collectifs, mais le concept suppose qu'ils recevront un soutien lors de leur participation à des expositions et forums internationaux et lors du placement de leur publicité dans les médias russes travaillant pour des étrangers.

    Certes, la Russie a une mauvaise image aux yeux des touristes potentiels, des investisseurs et de la population en général. Cependant, l'approche choisie par la Russie sera sans doute vaine. Nombre de pays font leur publicité, mais ils se concentrent d'habitude sur des sphères concrètes. Par exemple, dans le cas de l'Egypte, la Turquie et la Thaïlande, il s'agit du tourisme. La Grande-Bretagne accomplit la même chose en faisant la publicité de ses établissements d'enseignement. La Chine dépense la plupart de l'argent consacré à la publicité à promouvoir sa culture et sa langue à l'étranger ainsi qu'aux activités de bienfaisance dans les pays où sont implantées des compagnies chinoises, surtout en Afrique.

    Cette tentative pour dire tout à la fois et à tout le monde renverra une idée trop abstraite de la Russie, au lieu d'en donner une image attrayante. D'autant que pour mettre en oeuvre l'élaboration d'un label national, il importe de conjuguer les efforts non seulement de différents départements, mais aussi des citoyens russes, à commencer par les gardiens à l'aéroport et les agents de police dans les rues de la capitale. Or, à Moscou, des départements isolés du ministère russe du Développement économique et du Commerce s'occupent, en toute indépendance les uns des autres, de l'élaboration du concept de label "Russie" et de la création d'un groupe national chargé d'améliorer l'image du pays.

    Cet article est tiré de la presse et n'a rien à voir avec la rédaction de RIA Novosti.

    Lire aussi:

    Bordels «couronnés»: un label de qualité dans l’industrie du sexe?
    Moscou explique les raisons du comportement de Facebook, Twitter et Google
    Twitter refuse de commenter le blocage de la publicité de RT et de Sputnik
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik