Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Atomstroyexport: signature vendredi du contrat sur le chantier d'une centrale nucléaire en Bulgarie

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0

    Atomstroyexport, l'un des leaders mondiaux dans la création de centrales nucléaires, signera l'accord sur la construction de la centrale de Belene vendredi 18 janvier, dans le cadre d'une visite du président Poutine en Bulgarie, a annoncé le groupe russe dans un communiqué jeudi.

    MOSCOU, 17 janvier - RIA Novosti. Atomstroyexport, l'un des leaders mondiaux dans la création de centrales nucléaires, signera l'accord sur la construction de la centrale de Belene vendredi 18 janvier, dans le cadre d'une visite du président Poutine en Bulgarie, a annoncé le groupe russe dans un communiqué jeudi.

    Le coût du projet est estimé à 3,997 milliards d'euros pour deux réacteurs de 1.000 MW chacun, dont le premier sera lancé fin 2013 et le second en 2014.

    La Compagnie nationale d'électricité de Bulgarie avait officiellement proclamé le russe Atomstroyexport vainqueur de l'appel d'offres portant création de la centrale de Belene, face au français Areva NP, l'allemand Siemens, le tchèque Skoda Allianz et l'américain Westinghouse.

    Les spécialistes de l'organisme européen EUR ont reconnu le projet de centrale conforme aux normes techniques européennes relatives aux centrales nucléaires à eau légère de nouvelle génération.

    Contrairement à ses chantiers en Chine et en Inde où le groupe russe est tenu de réaliser uniquement un volume limité de travaux, Atomstroyexport livrera la centrale bulgare clés en mains. La Russie assumera donc intégralement la responsabilité pour la gestion du projet.

    La proposition d'Atomstroyexport est significative du point de vue de l'intégration russo-européenne dans la construction de sites nucléaire: le système de contrôle et de commande sera fourni par le consortium franco-allemand Carsib, dont font partie Areva NP et Siemens.

    Dans la première quinzaine de décembre 2007, la Commission européenne avait officiellement approuvé le plan d'investissement pour le chantier.

    Lire aussi:

    Les experts turcs dénoncent la politique de «deux poids, deux mesures» de l’UE
    Un accord russo-indien sur la construction de Kudankulam-3 signé
    Et qu'arriverait-il si un avion s'écrasait sur une centrale nucléaire?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik