Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La création de groupes publics ne signifie pas que la Russie renonce au principe de marché (Medvedev)

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    TCHELIABINSK (Oural du Sud), 17 janvier - RIA Novosti. La création de groupes publics ne signifie pas que la Russie renonce au principe de marché, a déclaré le premier vice-premier ministre Dmitri Medvedev dans un entretien avec des journalistes jeudi.

    "Sur certains axes prioritaires nous avons accepté la création de groupes publics, mais cela ne signifie pas un changement de cap. Renoncer au marché, développer un capitalisme d'Etat serait une impasse", a déclaré le responsable gouvernemental.

    "Si un Etat cherche à contrôler tout, cela se termine en règle générale par une défaite", a-t-il affirmé.

    Des groupes publics ont été créés dans les domaines dans lesquels la Russie avait occupé des positions de leader, dont le nucléaire, la construction navale ou l'aéronautique. "A un moment donné, nous avons commencé à perdre ces positions", a-t-il indiqué, ajoutant que l'engagement de l'Etat était devenu nécessaire "pour insuffler de la vie à ces branches".

    Pourtant, la participation du secteur privé dans les domaines où sont créés des groupes publics "est non seulement possible mais également nécessaire". "Dans la plupart des cas, ces projets doivent réserver une place considérable au secteur privé", a rappelé Dmitri Medvedev. Toutefois, selon lui, il y a des exceptions, par exemple la défense, qui doit être entièrement contrôlée par l'Etat.

    Lire aussi:

    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Les frappes US en Syrie laissent les mains libres aux terroristes, selon Medvedev
    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik