Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Forum des pays exportateurs de gaz: vers la création d'un "OPEP du gaz"? (presse)

    Economie
    URL courte
    0 3 0 0
    MOSCOU, 24 janvier - RIA Novosti. Les participants du Forum des pays exportateurs de gaz (FPEG), dont fait partie la Russie, envisagent la création d'une organisation internationale similaire à l'OPEP, et dont la charte pourrait être présentée lors du 7è forum du FPEG qui aura lieu à Moscou en juin 2008.

    Les experts prédisent cependant que "l'OPEP du gaz" ne pourra pas bénéficier d'une influence semblable à celle de son homologue pétrolier, compte tenu de la réticence certaine des Etats-Unis et de l'Union européenne quant au projet, lit-on jeudi dans le quotidien russe Kommersant.

    Selon le journal, la transformation d'un regroupement informel dépourvu d'organismes de coordination centralisés en une organisation internationale crédible constitue la principale préoccupation du FPEG.

    "Ses participants disposeraient ainsi de facultés de contrôle bien plus importantes sur le marché du gaz que l'OPEP n'en a dans la sphère pétrolière", poursuit Kommersant.

    Une réunion du haut comité du FPEG s'est déroulée mercredi en Egypte avec la participation des spécialistes de Gazprom et du ministère russe de l'Industrie et de l'Energie.

    Une source de Kommersant proche du gouvernement russe a déclaré qu'un projet de charte avait été proposé l'année dernière par l'Iran.

    "La plupart des alinéas du projet concernant l'adhésion, le secrétariat et les dispositions financières, reprennent presque mot pour mot la charte de l'OPEP", a précisé l'interlocuteur du journal.

    Une source au sein de Gazprom a expliqué que le projet de charte ne constituait pas le texte définitif, les spécificités du monde du gaz devant être prises en compte.

    "En outre, différents ministères russes se sont opposés à l'adoption de ce document", a-t-il fait savoir.

    Selon lui, les ministères russes des Affaires étrangères et du Développement économique et du Commerce ont rejeté le document, ses perspectives économiques étant jugées trop floues. Les éventuelles conséquences politiques négatives en cas de soutien à l'initiative iranienne ont également fait reculer les ministères.

    "Les membres du FPEG s'accorderont sur la charte en juin lors de la prochaine réunion du comité, qui devrait avoir lieu à Moscou, la veille du septième forum annuel. La date exacte n'est pas fixée", écrit le quotidien russe.

    Gazprom n'a pas commenté officiellement la proposition iranienne. Stanislav Naoumov, du ministère russe de l'Industrie et de l'Energie, a affirmé au quotidien qu'il était prématuré d'affirmer que l'organisation internationale puisse voir le jour à Moscou.

    "Les négociations sur les nouveaux principes de détermination des prix du gaz, l'accord entre les exigences des producteurs et des consommateurs, ainsi que les recommandations d'investissement dans la sphère gazière sont bel et bien en cours d'examen. Mais il est trop tôt pour parler d'un soutien à l'initiative iranienne", a expliqué M. Naoumov.

    Le FGEP s'est réuni pour la première fois en 2001 à Téhéran.

    Il regroupe l'Algérie, la Bolivie, Brunei, le Venezuela, l'Egypte, l'Indonésie, l'Iran, le Qatar, la Lybie, la Malaisie, le Nigéria, les Emirats arabes unis, Oman, la Russie, Trinité et Tobago, et la Guinée équatoriale. Le Turkménistan a déjà participé à certaines sessions ministérielles. La Norvège est observatrice.

    Les experts estiment qu'une organisation internationale des exportateurs de gaz devrait voir le jour au cours des prochaines années, mais qu'elle ne sera pas une réplique de l'OPEP.

    Lire aussi:

    L’OPEP maintiendra le gel de la production de pétrole
    Le point sur le marché du pétrole avec le chef de l'Opep
    Radio Sputnik: Les infos du 11 septembre 2017!
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik