Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Fillon à Astana: Paris déroule le tapis rouge aux investisseurs kazakhs

    Economie
    URL courte
    0 01
    ASTANA, 8 février - RIA Novosti. Paris invite les investisseurs kazakhs à investir dans l'économie française, a annoncé vendredi le premier ministre français François Fillon lors de la première visite d'un chef de gouvernement français à Astana.

    "Je propose aux investisseurs du Kazakhstan d'investir en France, dont le dynamisme augmente dernièrement. Nous sommes prêts à travailler avec vous", a déclaré au terme des négociations M. Fillon lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue kazakh Karim Massimov.

    "Un litre de pétrole sur dix et une tonne d'uranium sur 12 consommés par la France proviennent du Kazakhstan, nos relations économiques connaissent un vif développement et leur potentiel est énorme. En outre, le France est le cinquième investisseur au Kazakhstan, et je suis convaincu que nous pourrons améliorer ce résultat, car de nombreuses entreprises ont des perspectives solides d'investissement dans votre pays", a ajouté M. Fillon, dont les propos sont retraduits du russe par RIA Novosti.

    La visite de M. Fillon est la première visite d'un chef de gouvernement français au Kazakhstan et précède celle du président Nicolas Sarkozy, prévue en 2009.

    La France est le cinquième investisseur au Kazakhstan après la Russie, la Chine, la Suisse et l'Italie. Au terme de l'année 2007, le montant des échanges commerciaux entre les deux pays a atteint 3,7 milliards de dollars. La France, désireuse d'approfondir la coopération avec les pays exportateurs de ressources énergétiques, voit dans le Kazakhstan un partenaire privilégié dans ce domaine.

    La part du Kazakhstan dans les importations de ressources énergétiques de la France atteint 9%, après la Norvège (16%), la Russie (12%) et l'Arabie saoudite (11%).

    Le Kazakhstan exporte principalement du pétrole, du métal, des produits chimiques et des produits agricoles.

    Astana importe de France du matériel électrique, électronique et mécanique, des produits de consommation courante, des médicaments, des cosmétiques, des automobiles et du matériel de construction. La France livre en outre des produits de luxe (vin, fruits de mer, fromage, parfumerie, vêtements).

    Près de quarante compagnies françaises sont présentes sur le territoire kazakh.

    Astana souhaite également voir augmenter sa coopération avec l'Union européenne dans le domaine de la sécurité régionale et internationale, l'énergie, l'écologie, la diversification de l'économie, notamment dans le cadre de la nouvelle stratégie de partenariat UE-Asie centrale, adoptée au cours de l'été 2007 à Berlin.

    Lire aussi:

    Guterres exprime son plein soutien au processus d’Astana sur la Syrie
    Les États riverains de la mer Caspienne claquent la porte au nez des militaires étrangers
    Lavrov: certains joueurs aspirent à diviser la Syrie en «petites principautés»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik