Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Fillon à Astana: foisonnement de perspectives pour la coopération franco-kazakhe

    Economie
    URL courte
    0 0 0

    Au terme de la visite du premier ministre français François Fillon au Kazakhstan, des accords sont intervenus entre Astana et Paris en matière de transport automobile, de tourisme et de protection des données confidentielles, rapporte le correspondant de RIA Novosti.

    ASTANA, 8 février - RIA Novosti. Au terme de la visite du premier ministre français François Fillon au Kazakhstan, des accords sont intervenus entre Astana et Paris en matière de transport automobile, de tourisme et de protection des données confidentielles, rapporte le correspondant de RIA Novosti.

    Ont notamment été signés une déclaration d'intention intergouvernementale de partenariat stratégique, un accord sur le transport automobile de cargaisons et la protection des données secrètes, ainsi qu'une déclaration d'intention de coopération dans le domaine du tourisme.

    "Nous avons examiné un vaste éventail de questions relatives à la coopération entre la France, le Kazakhstan, l'Union européenne et l'Asie centrale. Au cours d'une rencontre entre les présidents des deux pays certains objectifs avaient été fixés. Nous les avons mis en oeuvre aujourd'hui", a déclaré le premier ministre kazakh Karim Massimov au terme de la signature des différents accords avec son homologue français.

    M. Massimov a rappelé "qu'il y a deux jours le président a chargé le gouvernement de mettre au point un programme intitulé Chemin vers l'Europe".

    "Ce programme est déjà en route, comme en témoigne la venue du premier ministre français et de ses collègues", a-t-il indiqué.

    M. Massimov a en outre fait savoir que les parties avaient examiné une série de questions internationales, "dans le contexte notamment de la présidence française de l'Union européenne au deuxième semestre 2008, et de la présidence kazakhe de l'OSCE en 2010, grâce au soutien de la France que nous remercions".

    "Dans la sphère économique, nous avons évoqué la coopération énergétique, afin de garantir des livraisons stables à l'Europe, et notamment à la France, les transports ferroviaires, l'énergie nucléaire et l'industrie de la défense. Des objectifs concrets ont été fixés pour le partenariat en matière de tourisme, de sport, d'enseignement et de culture", a-t-il poursuivi.

    "Des décisions concrètes, qui seront bénéfiques pour nos deux peuples, ont été prises", a-t-il assuré.

    La visite de M. Fillon est la première visite d'un chef de gouvernement français au Kazakhstan et précède celle du président Nicolas Sarkozy, prévue en 2009.

    Astana souhaite également intensifier sa coopération avec l'Union européenne dans le domaine de la sécurité régionale et internationale, l'énergie, l'écologie, la diversification de l'économie, notamment dans le cadre de la nouvelle stratégie de partenariat UE-Asie centrale, adoptée au cours de l'été 2007 à Berlin.

    Lire aussi:

    Pendant qu’Astana s’impose, l’Occident regarde passer le train
    60e anniversaire des relations Maroc-Russie: un partenariat multidimensionnel exemplaire
    Guterres exprime son plein soutien au processus d’Astana sur la Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik