Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Nucléaire iranien: Téhéran poursuivra l'enrichissement d'uranium (ambassadeur)

    Economie
    URL courte
    Iran, puissance nucléaire (696)
    0 0 0

    L'Iran ne renoncera pas à enrichir de l'uranium sur son propre territoire, a déclaré l'ambassadeur iranien en Russie Gholam Reza Ansari.

    MOSCOU, 8 février - RIA Novosti. L'Iran ne renoncera pas à enrichir de l'uranium sur son propre territoire, a déclaré l'ambassadeur iranien en Russie Gholam Reza Ansari.

    "Nous avons de vastes projets en matière de production d'électricité dans des réacteurs nucléaires", a annoncé le diplomate lors d'une conférence de presse vendredi au siège de RIA Novosti.

    "L'Iran veut investir des dizaines de milliards de dollars dans ce domaine mais faute de combustible, ses centrales (nucléaires) fermeront. L'Iran doit donc être sûr d'être approvisionné en combustible", a ajouté l'ambassadeur.

    "Si nous édifions ces installations (centrales nucléaires) et si d'autres pays refusent de nous livrer du combustible, nous devrons être en mesure d'approvisionner nous-mêmes nos réacteurs", a-t-il poursuivi, rappelant qu'une deuxième centrale nucléaire était déjà en chantier en Iran.

    "Nous devons réfléchir à la manière dont cette centrale sera approvisionnée", a-t-il indiqué.

    La centrale de Darhovin, dans le Khuzestan (sud-ouest iranien) construite exclusivement par des spécialistes iraniens, sera lancée en 2017. Le niveau d'enrichissement du combustible nucléaire pour cette centrale s'élèvera à 2,5-3,5%, pour l'isotope uranium-235.

    Début 2005, le parlement iranien avait ratifié la loi sur la construction dans le pays de centrales nucléaires de 20.000 MW de puissance globale.

    A la fin 2007, Téhéran a annoncé son intention de lancer dans un proche avenir un appel d'offres pour la construction de 19 centrales de 1.000 MW chacune.

    Actuellement, l'Iran achève avec l'assistance russe sa première centrale de Bouchehr (Sud).

    Dossier:
    Iran, puissance nucléaire (696)

    Lire aussi:

    L’Iran annonce le retour d’un lot d’uranium enrichi en provenance de Russie
    L’Iran prêt à reprendre la production d’uranium enrichi dans un délai de 5 jours
    «Les centrales nucléaires russes sont les plus sûres au monde»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik