Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Pétrole russe: Loukoïl interrompt les livraisons à l'Allemagne (porte-parole)

    Economie
    URL courte
    0 01

    Le russe Loukoïl, qui cherche à se passer des intermédiaires dans ses relations avec ses clients, a interrompu en février ses livraisons de pétrole à l'Allemagne, en raison d'un désaccord sur les tarifs avec un opérateur du marché, a annoncé un représentant du service de presse de la compagnie.

    MOSCOU, 20 février - RIA Novosti. Le russe Loukoïl, qui cherche à se passer des intermédiaires dans ses relations avec ses clients, a interrompu en février ses livraisons de pétrole à l'Allemagne, en raison d'un désaccord sur les tarifs avec un opérateur du marché, a annoncé un représentant du service de presse de la compagnie.

    "En février nous n'avons pas livré l'Allemagne, nous ne sommes pas d'accord sur le prix", a déclaré l'interlocuteur de l'agence, avant d'ajouter que 520.000 tonnes de pétroles auraient dû être livrées en février.

    Le porte-parole a également souligné que l'interruption des livraisons ne constituait pas une violation des engagements de la compagnie envers les consommateurs allemands de pétrole, car aucun contrat à long-terme n'est établi avec ce pays.

    "Nous avons un programme de livraisons pour mars, mais nous allons y réfléchir", a-t-il déclaré.

    En août 2007, Loukoïl avait décidé d'augmenter le prix du pétrole livré à l'Allemagne et avait rétabli le volume normal des livraisons, après une diminution d'un tiers environ en juin-juillet.

    Vaguit Alekperov, alors président de la compagnie, avait déclaré que l'opérateur allemand Sunimex avait décidé d'augmenter ses tarifs.

    M. Alekperov avait également signalé que Loukoïl comptait mettre en place avec l'Allemagne un réseau direct de livraisons du pétrole.

    Lire aussi:

    L’Irak veut augmenter sa production de pétrole d’ici 2022
    Pétrole: la Banque mondiale prévoit une hausse des prix en 2018
    Le schiste américain sera-t-il victime de la guerre commerciale USA-Chine?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik