Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Russie-Syrie: le gouvernement saisit la Douma d'un accord d'extinction de la dette de Damas

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 20 février - RIA-Novosti. Le gouvernement russe a soumis à la Douma un accord intergouvernemental sur le règlement de la dette de Damas vis-à-vis de la Russie, ainsi qu'un avenant prévoyant le paiement en euros des montants initialement calculés en dollars, rapporte un communiqué de la chambre basse du parlement russe.

    Aux termes de l'accord signé le 29 mai 2005 à Damas, la Syrie réglera l'intégralité de sa dette contractée au 1er janvier 2005 envers la Russie. Il s'agit des crédits octroyés à la Syrie par l'Union soviétique.

    Conformément à l'accord, 73% de la dette seront annulés. Le reste donnera droit à des intérêts perçus à un taux annuel de 4%. Ils seront versés en livres syriennes et portés sur un compte ouverte à la Banque centrale de Syrie.

    Selon le communiqué, l'accord intergouvernemental prévoit l'utilisation des livres syriennes aussi bien pour le financement de projets d'investissement sur le territoire de la Syrie que pour l'achat de marchandises et de services syriens dans le cadre de la coopération entre les deux pays.

    A l'origine, la dette syrienne était libellée en dollars. Au début de 2006, la Syrie a avisé la Russie de sa décision de passer aux règlements en euros et a proposé de conclure à cet effet un accord intergouvernemental ad hoc. La décision de Damas tenait à la menace de blocage de comptes syriens en dollars à la suite des sanctions économiques décrétées contre la Syrie par les Etats-Unis.

    Le 17 janvier 2007, les gouvernements des deux pays ont signé un avenant à l'accord, prévoyant le changement de la monnaie de paiement. Ce document est également soumis à la Douma.

    La partie syrienne effectue intégralement et à temps les versements dus à la Russie aux termes de l'accord intergouvernemental. Selon le gouvernement russe, ils rapportent au budget fédéral des montants équivalent à 150 millions de dollars par an.

    La dette totale contractée par la Syrie envers l'URSS (essentiellement pour les livraisons militaires) a été évaluée à 14,5 milliards de dollars. Lorsque 73% de ce montant eurent été annulés en 2005, Damas s'est vu obligé de payer environ 1,5 milliard en devise convertible et 2,1 milliards de dollars en monnaie nationale syrienne.

    Il a été décidé d'investir ces fonds dans des projets conjoints.

    Lire aussi:

    L’Ukraine devra payer sa dette de 3 mds USD à Moscou sur décision d’un tribunal londonien
    La Russie annule plus de 20 mds USD de dette des pays d’Afrique
    La dette publique de l’Ukraine franchit la barre des 76 mds USD
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik