Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Russie-Moldavie: vers une intensification de la coopération bilatérale

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 20 février - RIA Novosti. La Russie souhaite l'ouverture le plus vite possible d'une représentation commerciale et d'une filiale de la Banque VTB en Moldavie et souhaite intensifier la coopération russo-moldave en matière d'investissement, a déclaré mercredi le premier ministre russe Victor Zoubkov.

    "Nous comptons régler au plus vite la question de l'inauguration d'une représentation commerciale et d'une filiale de la Banque VTB", a-t-il indiqué au cours des négociations avec son homologue moldave Vasile Tarlev à Moscou.

    Les investissements russes dans l'économie moldave ont dépassé 200 millions de dollars, a ajouté M.Zoubkov.

    Commentant le bilan du forum d'affaires russo-moldave qui s'est tenu en février à Chisinau, le premier ministre russe a cependant regretté l'absence de nouveaux projets bilatéraux en matière d'investissements.

    Il importe que les gouvernements des deux pays "donnent un signal fort au monde des affaires en vue d'intensifier la coopération dans le domaine de l'investissement", a-t-il noté.

    "La partie moldave est prête à coopérer dans différents projets dont les investissements", a pour sa part déclaré Vasile Tarlev.

    Les hommes d'affaires moldaves ont intérêt à investir dans l'économie russe notamment dans l'agroalimentaire, l'énergie et tout ce qui concerne les infrastructures, a-t-il précisé.

    Evoquant l'ensemble des relations russo-moldaves, Vasile Tarlev a mis en relief "une tendance positive" dans la coopération bilatérale "qui correspond pleinement au partenariat stratégique établi entre les deux pays".

    Lire aussi:

    Relations Russie-Moldavie: Dodon promet d’empêcher une détérioration
    Cinq diplomates russes déclarés personae non gratae en Moldavie
    La Russie expulse cinq diplomates moldaves en réponse aux actions similaires de Chisinau
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik