Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Automobile: le biélorusse MAZ envisage un mariage avec un groupe russe (ministre)

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MINSK, 30 mai - RIA Novosti. Minsk n'écarte pas l'éventualité de la création d'un holding sur la base de son usine automobile MAZ avec l'un des groupes russes, Russian Machines ou Kamaz, a annoncé vendredi aux journalistes le ministre biélorusse de l'Economie, Nikolaï Zaïtchenko.

    "Selon toute vraisemblance ce sera un holding qui englobera MAZ ou une de ces sociétés russes", a-t-il expliqué. Pourtant, selon M. Zaïtchenko, "tout autre forme de coopération avec nos partenaires russes est aussi possible".

    Les négociations sur la vente de MAZ, l'une des plus importantes entreprises biélorusses, se poursuivent depuis plus d'un an. En Russie, le constructeur automobile Kamaz et l'équipementier Russian Machines, qui fait partie du holding BazEl, contrôlé par Oleg Deripaska, ne cachent pas leur intérêt pour cette acquisition. En mai, M. Deripaska a débattu, lors d'une rencontre avec le président biélorusse Alexandre Loukachenko, des perspectives de la coopération de Russian Machines avec la Biélorussie.

    L'usine MAZ (propriété publique) est un des plus gros producteurs de poids lourds, de remorques et d'autocars en Europe de l'Est. Sur le marché russe, l'entreprise vend jusqu'à 60% de sa production (près de 19.000 poids lourds et tracteurs automobiles en 2007).

    Lire aussi:

    Ce Canadien découvre une maison toute neuve sur son terrain
    Damas prêt à acheter des équipements lourds en Biélorussie
    Minsk indigné par l’attitude de la police française à l’égard de son équipe de hockey
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik