Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Les tops managers de TNK-BP pourraient quitter la Russie la semaine prochaine (journal)

    Economie
    URL courte
    0 0 0

    Un certain nombre de managers du haut niveau de la compagnie pétrolière TNK-BP pourrait quitter la Russie la semaine prochaine, leurs visas et permis de travail arrivant à expiration, écrit mardi le quotidien Vedomosti se référant à des sources proches de la société pétrolière.

    MOSCOU, 1er juillet - RIA Novosti. Un certain nombre de managers du haut niveau de la compagnie pétrolière TNK-BP pourrait quitter la Russie la semaine prochaine, leurs visas et permis de travail arrivant à expiration, écrit mardi le quotidien Vedomosti se référant à des sources proches de la société pétrolière.

    Dans la liste des managers-clés de TNK-BP-management susceptibles de partir de Russie figurent le directeur financier de la compagnie, James Owens, le vice-président pour les technologies Richard Gerbert, le directeur des ressources humaines Clark Cridland et d'autres responsables de haut niveau de la compagnie pétrolière, troisième producteur de pétrole en Russie.

    Vedomosti rappelle également que la compagnie a connu ses premiers problèmes lorsque le quota d'employés étrangers a été réduit. Le directeur exécutif et copropriétaire d'Alfa-group German Khan a déposé en avril 63 demandes de permis de travail, alors que 145 avaient été délivrés en 2007.

    En juin, les problèmes ont continué. Un conflit entre les actionnaires de TNK-BP, BP du côté britannique et le consortium Alfa-group, Access Industries et Renova du côté russe portant sur le contrôle des opérations de la compagnie a surgi. La part des employés étrangers est devenue un des sujets de contentieux, note le quotidien russe.

    Le président de la compagnie Robert Dudley a fait savoir que "rien ne laissait croire" que la question puisse être résolue avant que les spécialistes internationaux et leurs familles n'aient été obligés de quitter la Russie ''.

    Lire aussi:

    Une nouvelle substance dangereuse découverte dans les plastiques alimentaires
    Les géants pétroliers US se seraient opposés au durcissement des sanctions antirusses
    Une salve US contre Moscou pourrait-elle «étouffer le système énergétique de l’UE»?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik