Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Superjet 100: la livraison des propulseurs retardée (OAK)

    Economie
    URL courte
    0 0 0

    Les constructeurs des propulseurs destinés aux moyens-courriers russes Sukhoi Superjet 100 ont pris du retard, a déclaré vendredi aux journalistes le PDG du Consortium aéronautique unifié (OAK) Alexeï Fedorov.

    MOSCOU, 3 octobre - RIA Novosti. Les constructeurs des propulseurs destinés aux moyens-courriers russes Sukhoi Superjet 100 ont pris du retard, a déclaré vendredi aux journalistes le PDG du Consortium aéronautique unifié (OAK) Alexeï Fedorov.

    "Seul un Superjet 100 est actuellement équipé d'un propulseur, il s'agit de celui qui avait effectué un vol de démonstration en mai dernier. A l'heure actuelle, nous aurions dû en recevoir quatre, mais la livraison a pris du retard", a-t-il déploré en précisant que des mesures économiques devaient être adoptées à l'encontre des constructeurs.

    "Je n'exclus pas l'absence totale de fournisseurs de propulseurs dans le cadre du projet MS-21", a ajouté M. Fedorov.

    Le Sukhoi Superjet 100, premier avion russe de nouvelle génération depuis la chute de l'URSS, viendra remplacer les Tu-134, les Yak-42 et d'autres moyens courriers obsolètes. Il sera également exporté. Le montant du projet s'élève à 1,4 milliard de dollars.

    La famille des moyens-courriers MS-21 est censée prendre la relève des Tu-154 et les Tu-204 ainsi que les Airbus A-320 et Boeing-737 encore utilisés par les compagnies aériennes russes. Le projet s'élève à 8 milliards de dollars.

    Le Superjet 100 et le MS-21 seront en mesure de couvrir plus de 80% des besoins des compagnies aériennes russes en appareils neufs.

    Lire aussi:

    L’avion russe Sukhoi Superjet 100 élargit sa géographie de livraison
    Le moyen-courrier MS-21 envisage l’utilisation d’un moteur russe
    Le Mexique intéressé par l’acquisition du nouvel avion de ligne russe MS-21
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik