Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La Russie trop dépendante des exportations d'hydrocarbures selon Poutine

    Economie
    URL courte
    0 01

    Le premier ministre russe Vladimir Poutine est mécontent de la dépendance excessive de la Russie envers les exportations de matières premières.

    MOSCOU, 27 octobre - RIA Novosti. Le premier ministre russe Vladimir Poutine est mécontent de la dépendance excessive de la Russie envers les exportations de matières premières.

    Ces huit dernières années le chiffre d'affaires des échanges russes a été multiplié par 2,2, a noté le premier ministre devant le gouvernement lundi.

    Toutefois, la structure du commerce extérieur "demeure insatisfaisante", selon le chef de gouvernement.

    Comme par le passé, "la Russie dépend excessivement des exportations d'hydrocarbures et autres matières premières et, par conséquent, des cours mondiaux", a estimé M.Poutine.

    "Sur notre propre marché, les producteurs nationaux sont souvent "pris de vitesse" par les importations qui ne cessent d'augmenter", a noté M. Poutine.

    "Nous sommes régulièrement confrontés à des pratiques commerciales déloyales, à des restrictions artificielles frappant les exportations de marchandises russes et les importations de hautes technologies", a poursuivi M. Poutine.

    Même les restrictions datant d'une autre époque et décrétées à l'encontre d'un autre pays et pour une autre raison, n'ont pas été abrogées, par exemple, l'amendement Jackson-Vanik, "cet anachronisme politique", a noté le premier ministre russe. (L'amendement Jackson-Vanik limite les échanges commerciaux réguliers entre la Russie et les Etats-Unis. Vestige de la guerre froide, cet amendement à la loi américaine sur la réforme du commerce, adopté en 1974 et baptisé des noms de ses auteurs, visait à inciter l'URSS à lever tous les obstacles à l'"émigration juive", et restreignait la liberté du commerce entre l'URSS et les Etats-Unis, ndlr).

    Bien des choses ont été faites pour consolider les positions de la Russie sur le marché mondial, notamment, des centaines de projets d'investissement ont été réalisés, alors que les exportations russes de biens d'équipement ont doublé ces huit dernières année, a rappelé le premier ministre.

    "Nous devons raffermir ces tendances, transformer le système de soutien public aux exportations en outil de développement commode et accessible pour les producteurs nationaux", a déclaré M.Poutine.

    Selon lui, ceci concerne des branches comme les constructions navales et aéronautiques, l'Espace, le secteur de la production industrielle d'énergie.

    Le gouvernement se penche lundi sur le projet de grands axes du commerce extérieur russe pour la période allant jusqu'à 2020. Des extraits de ce document confidentiel seront publiés ultérieurement.

    Lire aussi:

    Armes ou aliments: quelle exportation est la plus conséquente en Russie?
    Les USA ont besoin de nouvelles sanctions pour faire pression sur la Russie et l'Europe
    Les exportations de matériel naval russe ont le vent en poupe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik