Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Coopération russo-britannique: neutraliser l'impact des désaccords politiques (Lavrov)

    Economie
    URL courte
    0 0 0

    Les désaccords politiques entre la Russie et la Grande-Bretagne ne doivent pas entraver la coopération économique bilatérale, lit-on dans un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères (MID).

    MOSCOU, 27 octobre - RIA Novosti. Les désaccords politiques entre la Russie et la Grande-Bretagne ne doivent pas entraver la coopération économique bilatérale, lit-on dans un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères (MID).

    Le communiqué a été publié sur le site du MID à l'issue d'une rencontre, le 27 octobre, entre le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov et le secrétaire d'État britannique au commerce, aux entreprises et à la réforme de la gestion Peter Mandelson.

    La rencontre a porté sur les problèmes pressants dans les relations entre la Russie et le Royaume-Uni.

    "Les parties ont évoqué la nécessité de surmonter leurs divergences de vues sur certains problèmes bilatéraux, divergences qui ne doivent pas empêcher la coopération d'affaires entre nos pays, y compris dans les domaines économique, commercial et énergétique", indique le document

    "Les parties se sont également déclarées satisfaites de l'accroissement du chiffre du commerce entre les deux pays et de l'augmentation des investissements directs dans l'économie russe, investissements dont le montant place la Grande-Bretagne en deuxième position parmi les pays occidentaux traditionnellement présents sur le marché russe", constate le communiqué du MID.

    Moscou souligne, en outre, le rôle important du comité intergouvernemental russo-britannique pour le commerce et les investissements et le considère comme le principal mécanisme appelé à stimuler les échanges économiques et commerciaux entre la Russie et le Royaume-Uni.

    Lire aussi:

    Les sanctions US affecteront-elles la coopération commerciale et économique Russie-Chine?
    Moscou et Paris: quand l’économie rattrape les relations politiques
    Poutine au business français: Moscou espère la conclusion de grands contrats au SPIEF 2018
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik