Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Sommet du G-20: Tokyo, Pékin et Séoul adoptent une déclaration conjointe

    Economie
    URL courte
    Sommet du G20 (59)
    0 0 0

    Le ministre japonais des Finances Shoiti Nakagawa a rencontré ses homologues chinois et sud-coréen en marge du sommet du G-20 pour discuter des questions relatives à la stabilisation des monnaies asiatiques et adopter une déclaration conjointe, a rapporté vendredi soir la chaîne de télévision japonaise NHK.

    TOKYO, 15 novembre - RIA Novosti. Le ministre japonais des Finances Shoiti Nakagawa a rencontré ses homologues chinois et sud-coréen en marge du sommet du G-20 pour discuter des questions relatives à la stabilisation des monnaies asiatiques et adopter une déclaration conjointe, a rapporté vendredi soir la chaîne de télévision japonaise NHK.

    Les ministres ont convenu de coopérer en vue d'augmenter au plus vite le capital de la Banque asiatique de développement (BAD). Ils sont persuadés que "le rôle important du Japon, de la Chine et de la Corée du Sud dans la région doit contribuer à stabiliser l'économie mondiale".

    Les ministres ont également examiné la situation en Corée du Sud ébranlée par la chute du won (monnaie locale) due à un reflux de capitaux depuis le début de la crise mondiale. A cette occasion, ils ont exprimé une sérieuse inquiétude au sujet de l'impact de la crise sur le "secteur réel" de l'économie sud-coréenne.

    Pour y remédier, il a été décidé d'échanger des wons sud-coréens contre des dollars et des yens pour un montant total de 13 milliards de dollars.

    Dossier:
    Sommet du G20 (59)

    Lire aussi:

    Les USA poussent Pékin, Tokyo et Séoul à accélérer la création d’une zone de libre-échange
    Une dissidente nord-coréenne arrêtée par le Sud pour livraison de riz aux cuisines de Kim
    Comment Trump pousse la Corée du Sud à la guerre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik