Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Protocole de transit gazier: Gazprom rejette en bloc les annexes de Kiev

    Economie
    URL courte
    Litige gazier russo-ukrainien (282)
    0 0 0

    L'annexe ajoutée par Kiev au Protocole sur le transit gazier enjoignant à Moscou de livrer le combustible en quantité suffisante afin d'assurer les livraisons vers l'Europe est une tentative ukrainienne de légaliser les siphonages, a annoncé dimanche aux journalistes le PDG de Gazprom Alexeï Miller.

    MOSCOU, 12 janvier - RIA Novosti. L'annexe ajoutée par Kiev au Protocole sur le transit gazier enjoignant à Moscou de livrer le combustible en quantité suffisante afin d'assurer les livraisons vers l'Europe est une tentative ukrainienne de légaliser les siphonages, a annoncé dimanche aux journalistes le PDG de Gazprom Alexeï Miller.

    Selon lui, les efforts visant à compléter le Protocole sur le contrôle international du transit gazier par l'Ukraine sont inacceptables pour la Russie et montrent que Kiev cherche à se soustraire à ce monitorage.

    Lors d'un entretien téléphonique avec le président de la commission européenne José Manuel Barroso, le premier ministre russe Vladimir Poutine a qualifié dimanche d'"inacceptable" toute annexe au Protocole sur le transit de gaz signé par la Russie et l'UE dont le contenu ne serait pas concerté avec la Russie.

    Dossier:
    Litige gazier russo-ukrainien (282)

    Lire aussi:

    Du gaz russe transitant par l’Ukraine redirigé vers l’Allemagne
    Kiev détecte les signes de la fin du monde dans la construction de Nord Stream 2
    «Le Nord Stream 2 est un projet exclusivement économique», affirme Poutine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik