Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Russie: le marché automobile poursuit sa chute (Vedomosti)

    Economie
    URL courte
    0 101
    MOSCOU, 13 avril - RIA Novosti. Renault pourrait réduire de plus de 30% (à 50.000 voitures par an) sa production dans l'usine Avtoframos en 2009, alors que l'assemblage de GM-AvtoVAZ enregistrait un recul de 84% au premier trimestre 2009, lit-on lundi dans le quotidien Vedomosti.

    Cette tendance touche tous les constructeurs à de rares exceptions.

    Renault avait promis en janvier d'augmenter cette année sa capacité de production à 160.000 véhicules par an. La raison de ce brusque revirement dans les plans du constructeur réside dans la chute de la demande. Selon l'Association of European Business (AEB) en Russie, les ventes de voitures de tourisme et de véhicules commerciaux légers en Russie ont baissé de 40% au premier trimestre 2009. Renault a vendu sur la période 15.011 automobiles, soit une baisse de 38% en glissement annuel, les ventes de Logan ayant chuté de 47% pour atteindre les 9.668 unités.

    Renault ne crée pas de précédent. Tous les constructeurs sans exception, notamment ceux qui se concentrent sur le segment bon marché, se heurtent actuellement à des difficultés, fait remarquer l'expert d'Ernst & Young Ivan Bontchev. Selon les estimations de Renault, ce secteur a cédé 45% au premier trimestre 2009. La compagnie pourrait cependant profiter du programme gouvernemental de subventionnement des taux d'intérêt des crédits pour l'achat des automobiles bon marché (coûtant moins de 350.000 roubles soit 10.400 USD), souligne M. Bontchev.

    Ce programme représente également le seul espoir pour GM-AvtoVAZ (coentreprise d'AvtoVAZ et General Motors), la Chevrolet Niva étant incluse dans la liste des marques soutenues. L'accès aux subventions exige cependant que la compagnie réduise le prix du modèle, qui se chiffre actuellement à 412.000 roubles (12.250 USD). GM-AvtoVAZ est pourtant obligé de continuer à brider sa production. La compagnie a annoncé vendredi qu'elle n'avait assemblé que 2.185 véhicules au premier trimestre 2009, un recul de 84,2% par rapport à l'année dernière. Ses ventes ont été un peu plus importantes: 3.361 unités.

    Outre la chute du marché, les résultats désastreux de la joint venture pourraient s'expliquer par le fait qu'AvtoVAZ, le fournisseur des composants d'assemblage de la Chevrolet Niva, donne en fait la priorité à sa propre Niva, indique M. Bontchev. Le porte-parole d'AvtoVAZ affirme cependant que GM-AvtoVAZ a pris de manière autonome la décision de réduire production.

    Les autres compagnies suivent la même voie. Ford tente de persuader les syndicats d'introduire dès le 1er juin une semaine de travail de quatre jours. L'usine GM de Saint-Pétersbourg fonctionne actuellement au ralenti, trois jours par semaine. Toyota est à l'arrêt pendant une semaine jusqu'au 6 avril. Volkswagen reste donc le seul constructeur étranger qui s'est limité aux vacances du Nouvel An.

    Cet article est tiré de la presse et n'a rien à voir avec la rédaction de RIA Novosti.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik