Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    SuperJet-100: sauver le projet de la crise financière (Khristenko)

    Economie
    URL courte
    0 14 0 0

    Les risques liés à la crise financière en Russie ne doivent pas se répercuter sur la réalisation du projet de nouveau moyen courrier russe Sukhoi SuperJet-100, a annoncé jeudi le ministre de l'Industrie et du Commerce Viktor Khristenko rencontrant jeudi l'ambassadeur de France en Russie, Jean de Gliniasty.

    MOSCOU, 16 avril - RIA Novosti. Les risques liés à la crise financière en Russie ne doivent pas se répercuter sur la réalisation du projet de nouveau moyen courrier russe Sukhoi SuperJet-100, a annoncé jeudi le ministre de l'Industrie et du Commerce Viktor Khristenko rencontrant jeudi l'ambassadeur de France en Russie, Jean de Gliniasty.

    Selon M. Khristenko, la construction aéronautique et de moteurs d'aviation est à ce jour la sphère la plus avancée de la coopération russo-française.

    "Il s'agit de la participation de sociétés russes aux programmes d'Airbus. Le projet conjoint de Sukhoi SuperJet-100, qui complémente cette coopération, est à nos yeux absolument prioritaire. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour que les risques ayant trait à la crise ne se répercutent nullement sur le projet", a indiqué M. Khristenko cité par son service de presse.

    Les deux hommes ont notamment passé en revue les perspectives de la coopération russo-française dans la construction aéronautique et l'automobile.

    La partie russe souhaite également élargir la coopération bilatérale dans la construction d'hélicoptères.

    "L'utilisation des réalisations des concepteurs russes, considérées comme des produits d'avant-garde dans le monde entier, permettrait d'accélérer l'élaboration d'un nouvel hélicoptère de transport lourd européen", a estimé M. Khristenko.

    Le Sukhoi Superjet-100, premier avion russe de nouvelle génération depuis la chute de l'URSS, prendra la relève des Tu-134, Yak-42 et autres moyens courriers obsolètes. Il sera également exporté. Le coût total du projet Superjet-100 s'élève à environ 1,4 milliard de dollars. Le groupe Sukhoï ambitionne de se tailler une place, d'ici à 2025, parmi les trois premiers constructeurs mondiaux d'avions civils.

    Le moteur SaM-146 équipant cet avion est développé conjointement par le constructeur Saturn (Rybinsk, Volga) et l'équipementier français Snecma. Le programme SaM-146 est réalisé avec le soutien des gouvernements russe et français, sur les principes du partenariat stratégique, avec risques et recettes partagés.

    Sukhoi SuperJet-100 compte à ce jour 98 commandes fermes, dont 35 de transporteurs aériens européens: 10 d'ItAli (Italie), 5 du suisse AMO et 20 d'un client anonyme (qui pourrait selon certaines données être Iceland Air). La société SuperJet International, chargée de promouvoir les ventes du SSJ-100 en Europe, a annoncé être en négociation avec les deux plus grands transporteurs aériens, Lufthansa et Air France-KLM.

    Lire aussi:

    L’avion russe Sukhoi Superjet 100 élargit sa géographie de livraison
    La coopération aéronautique franco-russe en 10 projets-phares
    Comment sont fabriqués les «cœurs» des avions russes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik