Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Russie 2009: le recul du PIB plus important que prévu (Koudrine)

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 25 mai - RIA Novosti. Le gouvernement russe envisage de revoir à la baisse les prévisions du produit intérieur brut (PIB) en 2009, a annoncé lundi lors d'un point de presse le vice-premier ministre et ministre russe des Finances Alexeï Koudrine.

    Actuellement, le pronostic officiel prévoit une baisse de 2,2% du PIB pour 2009, tandis que le FMI table sur 6%.

    "Nous avons enregistré une baisse de 9,5% au premier trimestre, ce qui excède nos prévisions. Actuellement, nous préparons un pronostic de la baisse du PIB tenant compte de toutes les mesures anticrise. Au final, le recul sera encore plus important", a indiqué le ministre.

    M.Koudrine a expliqué que les données définitives seraient comparables avec la situation économique dans les autres pays. "Nous observons une dégradation des économies des pays industrialisés plus importante que prévue, ainsi que dans les pays de la Communauté des Etats indépendants", a déclaré M.Koudrine.

    Le ministre russe de Finances a ajouté que le recul du PIB contraignait le gouvernement à des dépenses publiques plus importantes, entraînant une augmentation du déficit budgétaire.

    "Les risques se maintiennent, provoquant un accroissement du déficit", a conclu M.Koudrine.

    Plus tôt lundi, le ministre avait prévu que le déficit budgétaire fédéral dépasserait en 2009 les 7,4% du PIB prévus.

    Lire aussi:

    Quels pays de l'UE pourraient afficher un excédent budgétaire à la fin de l'année 2017?
    Medvedev: la Russie renoue avec la croissance
    La prévision de croissance en Russie revue à la hausse
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik