Economie
URL courte
Vladimir Poutine en France en novembre 2009 (33)
0 01
S'abonner

Un mémorandum sur la coopération dans les hautes technologies a été signé vendredi par le holding russe Rostekhnologuii et le groupe français Safran dans le cadre de la visite du premier ministre russe Vladimir Poutine en France, a annoncé le service de presse de Rostekhnologuii.

Un mémorandum sur la coopération dans les hautes technologies a été signé vendredi par le holding russe Rostekhnologuii et le groupe français Safran dans le cadre de la visite du premier ministre russe Vladimir Poutine en France, a annoncé le service de presse de Rostekhnologuii.

Le mémorandum est appelé à formuler les principes clés de la coopération russo-française dans l'utilisation des hautes technologies civiles et militaires, notamment concernant les moteurs pour hélicoptères civils Ka-226, Ka-62 et Mi-34.

Le PDG de Safran Jean-Paul Herteman et le directeur général de Rostekhnologuii Sergueï Tchemezov ont apposé leurs signatures au bas du document en présence des premiers ministres des deux pays, François Fillon et Vladimir Poutine.

Le holding Rostekhnologuii a été créé le 23 novembre 2007 pour soutenir les concepteurs nationaux des produits technologiques et pour attirer des investissements dans les hautes technologies.

Safran Group se spécialise dans les moteurs pour avions et vaisseaux spatiaux, les équipements aéronautiques, la défense et la sécurité. Le groupe emploie 54.500 personnes dans plus de 30 pays. Il comprend entre autres la société Snecma qui a créé une coentreprise Powerjet avec le groupe russe Saturn pour développer et commercialiser le moteur du moyen-courrier russe Sukhoi Superjet 100.

Dossier:
Vladimir Poutine en France en novembre 2009 (33)

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Les États-Unis accusent la Russie de désinformation sur le coronavirus, Moscou réagit
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
Rostec, hautes technologies, coopération, Safran, Sergueï Tchemezov, Jean-Paul Herteman, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook