Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La Russie réticente au libre-échange avec l'Europe (expert polonais)

    Economie
    URL courte
    0 0 0

    La Pologne veut que la Russie adhère à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et à l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), mais Moscou ne le souhaite pas, estime Jaroslaw Cwiek-Karpowicz, de l'Institut polonais des affaires internationales.

    La Pologne veut que la Russie adhère à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et à l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), mais Moscou ne le souhaite pas, a estimé mardi Jaroslaw Cwiek-Karpowicz, de l'Institut polonais des affaires internationales.

    "La Pologne appuie les demandes d'adhésion russes adressées aux organisations commerciales internationales. Il y a un an, le premier ministre Donald Tusk a dit que Varsovie appuyait l'adhésion russe à l'OCDE et je pense que la position polonaise concernant l'adhésion russe à l'OMC est la même. C'est la Russie qui refuse d'y adhérer et de bâtir une zone de libre-échange avec l'UE", a affirmé l'expert devant la presse.

    Pour l'opinion publique russe, l'OMC est une organisation qui manque de sérieux, a-t-il ajouté. D'ailleurs, aux yeux de Moscou, appartenir à l'OMC ne correspond pas aux intérêts des différentes branches de l'économie russes.

    La Russie est en négociation avec l'OMC depuis 1993. Les principaux partenaires de Moscou - Washington et Bruxelles - n'ont cessé de produire depuis de nouvelles exigences, concernant notamment les taxes à l'exportation pour le bois, les vols transpolaires, le niveau de soutien au secteur agroalimentaire russe et les normes de contrôle phytosanitaire et vétérinaire.

    En juin 2009, la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan ont annoncé leur volonté de faire candidature commune pour l'OMC au sein de l'"Union douanière", avant de revenir sur cette décision. Les trois pays ont signé en novembre dernier à Minsk des accords aux termes desquels l'Union douanière des trois pays doit être lancée le 1er janvier 2010.

    Lire aussi:

    Les Brics font front commun pour le libre-échange
    Les USA refusent de nouveau le statut d’économie de marché à la Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik