Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Uranium: partenariat possible entre une société canadienne et un holding russe (holding)

    Economie
    URL courte
    0 11

    Le Comité australien pour les investissements étrangers a approuvé le marché prévoyant l'échange de la moitié du capital du minier kazakh Karatau détenue par le holding d'uranium russe Atomredmetzoloto (ARMZ) contre une participation dans le canadien Uranium One Inc, a annoncé le holding dans un communiqué jeudi.

    Le Comité australien pour les investissements étrangers a approuvé le marché prévoyant l'échange de la moitié du capital du minier kazakh Karatau détenue par le holding d'uranium russe Atomredmetzoloto (ARMZ) contre une participation dans le canadien Uranium One Inc, a annoncé le holding dans un communiqué jeudi.

    Auparavant, en novembre 2009, ce marché avait été approuvé par les autorités kazakhes. Toutes les approbations nécessaires à la finalisation du marché  ont donc été obtenues. Le marché pourrait être finalisé avant fin de 2009.

    La part détenue par le holding russe dans le capital social d'Uranium One Inc pourrait s'élever à 16,6%-19,95%. Parallèlement au marché d'échange d'actifs, ARMZ a signé un accord sur l'acquisition de l'uranium produit par Uranium One Inc. et un accord de partenariat stratégique avec le producteur canadien.

    Dans un partenariat avec Uranium One Inc., cet accord, une fois finalisé, fera du groupe public russe Rosatom (gère les industries nucléaires civiles) le numéro 2 des sociétés étrangères exploitant les réserves d'uranium kazakhes. A terme, l'alliance favorisera l'expansion de Rosatom sur le marché mondial. Avec ce marché, sa base des matières premières croîtra de 15% en 2009.

    Lire aussi:

    Clinton dans le collimateur de la justice US pour «collusion» avec la Russie?
    Qui profite des richesses minières de l’Afghanistan?
    Afghanistan: «Les USA y extrayaient l’uranium et l’emportaient avec eux»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik