Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Gazoduc Nord Stream: un projet capital pour l'Allemagne (ministre)

    Economie
    URL courte
    Gazoduc Nord Stream (130)
    0 0 0 0

    Le ministre allemand de l'Economie et des Technologies Rainer Brüderle a souligné l'importance du gazoduc Nord Stream, qui reliera la Russie à l'Allemagne, et a espéré que sa construction respecterait le calendrier établi, a annoncé lundi le service de presse du ministère.

    Le ministre allemand de l'Economie et des Technologies Rainer Brüderle a souligné l'importance du gazoduc Nord Stream, qui reliera la Russie à l'Allemagne, et a espéré que sa construction respecterait le calendrier établi, a annoncé lundi le service de presse du ministère.

    "Ce projet et la possibilité qu'il offre de diversifier les itinéraires d'acheminement de gaz ont une grande importance pour l'approvisionnement de l'Europe", indique le communiqué, citant M.Brüderle.

    L'Allemagne a autorisé lundi la pose du gazoduc Nord Stream dans ses eaux territoriales, mais doit encore permettre la construction de 31 km de pipeline dans sa zone économique exclusive.

    "Le chantier du gazoduc servira à drainer des investissements, notamment pour construire des ramifications sur le territoire allemand et créer par là même de nouveaux emplois", a affirmé le ministre.

    Itinéraire foncièrement nouveau de transport de gaz russe vers l'Europe (sur les marchés allemand, britannique, néerlandais, français et danois), le gazoduc Nord Stream reliera par le fond de la mer Baltique la ville russe de Vyborg à la ville allemande de Greifswald. Le système comprendra deux pipelines, dont le premier, d'une longueur de 1.223 km et d'une capacité de 27,5 milliards de m3 de gaz par an, doit entrer en service en 2011.

    Afin de réaliser le projet, une société - Nord Stream AG - a été fondée. Son capital est réparti entre le russe Gazprom (51%), les allemands Wintershall Holding и E.ON Ruhrgas (20% chacun) et le néerlandais Gasunie (9%). Des négociations sont en cours pour associer GDF Suez qui pourrait compter sur environ 9% des actions.

    Dossier:
    Gazoduc Nord Stream (130)

    Lire aussi:

    Allemagne: la politisation du Nord Stream 2 est inadmissible
    Nord Stream 2 insuffisant pour satisfaire la demande de l’UE en gaz russe
    Turkish Stream: 170 km du gazoduc déjà construits par Gazprom
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik